APS SÉNÉGAL–POLITIQUE–DIPLOMATIE / Un universitaire explique les dessous de la diplomatie de bon voisinage prônée par Dakar APS SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / A Banjul, Bassirou Diomaye Faye ”sera accueilli comme il se doit”, assure un officiel gambien APS SENEGAL-SIERRALEONE-COOPERATION / Le vice-président de la Sierra Leone reçu en audience par Bassirou Diomaye Faye APS SENEGAL-AFRIQUE-SOCIETE / Dakar et Banjul invités ‘’à jouer un rôle pilote’’ dans le processus d’intégration sous-régionale APS SENEGAL-LITTERATURE / L’Harmattan Sénégal présente deux ouvrages sur le blanchiment de capitaux dans l’UEMOA, samedi APS SENEGAL-AFRIQUE-CINEMA / Un expert salue la solidarité féminine mise en avant dans certains films pour sensibiliser sur le réchauffement climatique MAP CAN de futsal (demi-finale) : Le Maroc en finale et en Coupe du monde après sa victoire face à la Libye (6-0) MAP CAN de futsal (demi-finale): Le Maroc évince la Libye (6 – 0) se qualifie pour le Mondial MAP Le ministre malien de l’Agriculture salue les progrès du Maroc en matière de gestion d’eau et de barrages MAP Océanographie: Madagascar souhaite tirer profit de l’expérience marocaine (ministre malgache)

Le PARU veut réduire la vulnérabilité des populations aux inondations dans de nombreuses zones urbaines (Coordonnateur)


  24 Mars      46        Environnement/Eaux/Forêts (6451),

 

Abidjan, 24 mars 2023 (AIP)- Le Projet d’assainissement et de résilience urbaine (PARU) envisage de réduire la vulnérabilité des populations aux inondations dans de nombreuses zones urbaines, en mettant en place un système de drainage des eaux pluviales dans le district autonome d’Abidjan.

« Le PARU vise à améliorer la gestion des eaux pluviales et des ordures ménagères afin de réduire les risques d’inondations et sanitaires élevés, auxquels sont confrontés les ménages urbains pauvres « , a expliqué, mercredi 22 mars 2023, son coordonnateur, Lazeni Ouattara, lors d’une visite du chantier des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Anonkoua-Kouté (Abobo).

Pour protéger les populations contre les risques d’inondation, le ministère de l’Assainissement et de la Salubrité a initié, à travers le PARU, des travaux de construction d’ouvrages de drainage des eaux pluviales à Abobo, Yopougon, Cocody, Adjamé, Attécoubé, Koumassi, Marcory, Plateau, Anyama, Bingerville et Grand-Bassam.

Le PARU couvre également les domaines de l’assainissement et du drainage primaires et secondaires, associé à des travaux routiers d’environ 75.000 mètres linéaires permettant de protéger 800.000 personnes contre les inondations. En outre, il est prévu la construction des installations de traitement et d’élimination des déchets, des déchetteries de gestion et la valorisation des déchets solides qui est une cause directe d’inondation, permettant l’accès de 1.350.000 personnes à un service public de gestion des déchets solides.

Le gouvernement ivoirien a entrepris, avec le financement du groupe de la Banque mondiale, la mise en œuvre du PARU pour un coût global d’environ 155 milliards de Francs CFA pour une durée de six ans. Ce Projet est placé sous la tutelle du ministère de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité.

Dans la même catégorie