MAP Journée de l’Afrique/Argentine: le gazoduc Nigéria-Maroc et l’Initiative pour l’Atlantique éléments constitutifs de la coopération stratégique et solidaire en Afrique (Ambassadeur) MAP Maroc/Gabon : signature d’une convention de partenariat pour l’échange des expertises en basketball APS SENEGAL-AFFAIRES / La Directrice des Opérations de la BM et des hommes d’affaires suisses reçus par le Directeur général de l’APIX APS SENEGAL-TIC-SECURITE / Sécurité numérique : la DCSSI annonce un partenariat ”stratégique” avec Sentrust APS SENEGAL-CUTLURE / Foundiougne abrite le premier festival du ”cousinage à plaisanterie”, les 13 et 14 juillet ACP Ituri : parution de l’ouvrage «Ensemble nous pouvons » pour la cohésion dans la diversité ACP Équateur : Cri d’alarme pour la protection des forêts à Losanganya ACP Ecologie : la RDC élue à la présidence du Comité d’Ethique d’une fédération africaine ACP Kinshasa : 262 patients retenus pour la deuxième campagne des chirurgies gratuites de cataracte ACP Kinshasa : campagne de sensibilisation des parents d’élèves à la lutte contre la poliomyélite

Le premier défi des femmes, c’est de tuer l’analphabétisme », selon la directrice du Genre


  11 Mars      51        LeaderShip Feminin (448),

 

Abidjan, 11 mars 2022 (AIP)- Le défi des femmes, c’est de tuer l’analphabétisme, a déclaré la directrice du Genre et de l’Equité au ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant (MFFE), Tanoh Florence, lors de la première édition 2022 de la tribune « Les causeries de l’AIP » tenue au siège de l’Agence ivoirienne de presse, jeudi 10 mars 2022, à Abidjan Plateau.

Ces échanges et partage d’expériences portait sur le thème « L’équité et Genre à l’épreuve du leadership féminin ».

Selon Mme Tanoh, le Genre à l’épreuve du leadership se résume par « SERVIR », la lettre S pour « signaler » parce que le leader il signale l’avenir, il a toujours une longueur d’avance sur ses administrés, E pour « engagement », R pour se « réinventer », V parce qu’un leader est obligé de « valoriser » pour amener ses employés à fournir plus d’efforts et I, « incarner » car un leader doit incarner des valeurs et R pour « réfléchir » puisque le leader doit toujours se remettre en cause.

Pour les femmes, le premier défi, c’est tuer l’analphabétisme, a-t-elle dit, estimant qu’inscrire les enfants à l’école doit être le combat. Le 2ème défi est d’avoir confiance en soi et le 3ème, est d’oser, a affirmé l’experte en Genre et Développement.

« Les questions du Genre sont des questions d’égalité, d’opportunité et de chance. L’équité, c’est être juste en toute situation. Le leadership, c’est avoir une vision, la capacité d’entraîner les gens du bas vers le haut et de les faire adhérer. Le leader c’est aussi celui qui est au service des autres », a expliqué l’experte en Genre et Développement, au cours de cette Causerie fortement appréciée par les participants notamment agents de l’AIP.

« Les femmes n’ont rien à envier aux hommes car ils sont égaux en droits. Toutes les lois sont prises aujourd’hui pour que vous soyez chef de famille, député et sénateur alors, il faut oser. Les défis sont liés au service par rapport à l’égalité du genre et de l’équité au service du leadership », a conclu la collaboratrice de la ministre Nassénéba Touré.

Dans la même catégorie