MAP Mondial Qatar 2022: scènes de joie et liesse populaire à Dakar après la qualification des Lions de la teranga pour les 8-èmes de finale MAP Casablanca: la 3ème édition de l’Africa Place Marketing sous le signe de la participation citoyenne MAP Cameroun: 15 morts dans l’éboulement de Yaoundé (nouveau bilan) ACP Plaidoyer pour doter les centres et institutions de recherche de la RDC des plans stratégiques ACP Présentation du rapport de l’étude des perceptions des populations sur les services de police ACP Plaidoyer pour la création d’un fonds en faveur des victimes des conflits armés en RDC ACP Présentation en sous-commissions des mesures liées à la loi relative à l’entrepreneuriat et Start-ups en RDC ACP Finances : le développement du secteur agricole porteur de croissance en Afrique est perplexe ACP Kinshasa : relance des travaux de construction de la maison de l’entrepreneuriat Congolais APS Cumul de cartons: Idrissa Gana Guèye va rater les huitièmes de finale

LE PREMIER MINISTRE A RECU LE REPRESENTANT RESIDENT DU PNUD AU TOGO


  31 Janvier      78        Société (40253),

   

 

Lomé, 31 jan. (ATOP) – Le Premier ministre, Dr Komi Sélom Klassou a accordé une audience, le vendredi 31 janvier, au siège du gouvernement à Lomé, au représentant résident du Programme des Nations Unies au Togo, Aliou Dia.

Au sortir de l’entrevue avec le chef du gouvernement, M. Dia a confié à la presse être allé présenter ses vœux du nouvel an au Premier ministre et lui souhaiter plein succès dans sa mission. Le fonctionnaire onusien a, en outre, indiqué avoir informé Dr Klassou de la mise en place du « Laboratoire d’accélération », qui est une nouvelle manière de refaire le développement. Selon lui, il ne s’agit pas d’un processus que son institution impose aux Etats, mais qui nécessite l’apport de tous les acteurs.

 

Pour M. Dia, le « Laboratoire d’accélération »  a trois challenges. Le premier consiste à construire les villes autrement, à les repenser. Le second concerne la gestion plus durable et plus efficace des déchets et le troisième concerne la délivrance des pièces d’état civil.

Le représentant résident du PNUD a aussi dit avoir discuté de la date du lancement de ce laboratoire avec le Premier ministre Klassou. Pour M. Dia, ce lancement devrait se faire en janvier, mais en raison de la prochaine élection présidentielle au Togo, cela doit être reporté à une nouvelle date.

Dans la même catégorie