GNA Government addressing all outstanding border issues with neighboring countries- President GNA Peace Fund launched to support the National Peace Council ANP Décès à l’hôpital de référence de Niamey du PDG de la Nigérienne de l’automobile AGP Koubia-CIVID-19 : Lancement de la compagne de vaccination accélérée contre le covid-19 GNA Ministry of Finance publishes sustainable financing framework GNA Strengthening health security will help Ghana achieve Universal Health Coverage GNA AU signs MOU with Africa Leadership Foundation GNA NCCI to hold Africa Private Sector Summit Series two in Accra INFORPRESS Presidential elections on Sunday will be followed by 140 international observers – CNE INFORPRESS President of the Republic classifies Armenio Vieira as “example” and “source of inspiration” to look for “new things”

Le Premier Ministre préside la réunion du Conseil d’orientation et de pilotage de la stratégie nationale de lutte contre la corruption


  19 Juillet      29        Politique (18988),

   

Niamey, 19 juil (ANP) – Le Premier Ministre Brigi Rafini a présidé ce jeudi à  son cabinet  la première session 2019  du Conseil d’Orientation et de Pilotage de la Stratégie de lutte contre la Corruption (COPIL).

Le COPIL a été créé par décret en janvier 2018 en tant qu’organe de mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption et  son Plan d’action.

Le Conseil d’orientation et de pilotage est un cadre politique et stratégique d’orientation et de décision dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption.

Les missions spécifiques du COPIL sont d’évaluer les performances et apporter les mesures correctives et les orientations stratégiques permettant de combler les insuffisances constatées.

le Premier ministre Brigi Rafini a indiqué que l’organe aura à « Décider de toutes les mesures propres à améliorer les performances dans la lutte contre la corruption, approuver les différents rapports d’évaluation et entreprendre un plaidoyer et pour promouvoir, mobiliser les partenariats politiques financiers et techniques en vue de faciliter la mise en œuvre de la SNLC».

Il  s’agit de mission importante parce qu’elle « conditionne la mise en œuvre efficiente de notre stratégie de lutte contre la corruption » rappelle-t-il.

Au cours de cette session, les membres auront à échanger sur l’évaluation des progrès réalisés dans la lutte contre la corruption et les infractions assimilées, les orientations stratégiques de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées, le financement de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

« Je vous invite à des échanges francs et sincères pour le plus grand bien de notre pays. Je voudrais vous réitérer l’engagement  du Président de la République et du gouvernement à poursuivre leurs efforts en faveur de la lutte contre la corruption », a indiqué le Chef de gouvernement.

Le vice président de la COPIL, Marou Oumarou   a annoncé que cette  réunion a  « évalué le financement de cette stratégie, financement qui s’est avéré très inadéquat, on a surtout adopté des orientations stratégiques pour relancer la mise en œuvre de notre stratégie nationale ».

Le Premier ministre a donné des instructions « très claires pour revoir tout le dispositif de fonctionnement des mécanismes de mise en œuvre de notre stratégie nationale » , a fait savoir  le Ministre Marou Amadou.

La réunion a aussi insisté sur « l’amélioration des relations entre notre structure de lutte, la HALCIA, avec l’ONU-DC, mis également avec le Conseil consultatif de l’Union Africaine qui viendra en septembre, évaluer notre pays »,  a enfin déclaré le Vice président de la COPIL.

le Niger avec 34 point sur 100 est classé 114ème  sur 180 pays,  selon  l’indice de perception de la corruption  2018  de Transparency International,

SML/CA/ANP- 00135 juillet 2019

Dans la même catégorie