APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental ATOP Vo/ Santé : revue annuelle des activités 2022 du district sanitaire ATOP Kozah/ Promotion de l’entreprenariat : les opportunités offertes aux PME par la loi de finances 2023 expliquées aux entrepreneurs de la kara ATOP Visite du Président Faure Gnassingbé au Gabon : des questions bilatérales, régionales, continentales et internationales évoquées APS Hôpital Amath-Dansokho : plus de 10 000 consultations et 700 scanners réalisés en 2022 (directeur) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 3000 actes d’insécurité en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra

Le Premier ministre procède ce lundi au lancement officiel d’un Programme stratégique sur l’aquaculture à Bouaké


  31 Juillet      22        Environnement/Eaux/Forêts (5006),

   

Abidjan, 31 juil 2022- Le Premier ministre, Patrick Achi, procèdera au lancement officiel du Programme stratégique de transformation de l’aquaculture en Côte d’Ivoire (PSTACI), lundi 1er août 2022 à la station piscicole de la Loka, dans le département de Bouaké, apprend-on d’une note d’information du Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG).

Ce Programme s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’aquaculture durable et vise à combler le déficit en produits halieutiques. Le PSTACI permettra à la Côte d’Ivoire de produire environ 500 000 tonnes de poisson à l’horizon 2030, avec une chaîne de valeurs estimée à 825 milliards de FCFA.

Ce programme devrait permettre de réduire significativement les importations et atteindre l’autosuffisance alimentaire dans ce domaine. Il permettra aussi de stimuler l’investissement dans le secteur aquacole et la création d’emplois pour les femmes et jeunes.

Dans sa phase pilote, avec l’appui d’experts nationaux et internationaux, deux sites ont été retenus à savoir la station piscicole de la Loka (Bouaké), et l’Ecole de spécialisation en pisciculture et pêche continentale de Tiébissou (site de Koubi).

Le PSTACI a été créé par le gouvernement ivoirien dans le cadre de la mise en œuvre du programme ‘’Côte d’Ivoire Solidaire’’ en lien avec la Politique nationale de développement de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture (PONADEPA) qui est le cadre cohérent de programmation des investissements publics et privés dans le secteur des ressources animales et halieutiques, sur la période 2022-2026.

La Côte d’Ivoire, dans sa stratégie Côte d’Ivoire 2030, ambitionne de faire du développement aquacole un instrument privilégié de croissance économique, de lutte contre la pauvreté, de la sécurité alimentaire, et de création d’emplois.

Dans la même catégorie