AIB Les agences publiques de presse burkinabè et ivoirienne sollicitent davantage les appuis de leurs Etats AIB Burkina/Orientation des nouveaux bacheliers : Le ministre Maïga conseille de passer par des structures officielles AIB Burkina/Forum africain : L’Afrique invité à gérer son identité numérique (ministre) AIB Côte d’Ivoire : Le président Ouattara se félicite de sa rencontre avec l’ancien président Gbagbo AGP Siguiri/Faits divers : un jeune meurt par suite d’affrontements entre groupes rivaux à Siguirini AGP AFICCON/ Exercice 2021: Validation de 16 projets d’intercommunalité d’un montant de 1301.099 782.461 pour Conakry ANP Tillabéri : L’UE et le PNUD dotent les services techniques régionaux en matériels d’hygiène et de protection contre la Covid-19 ANP Clôture de la session extraordinaire du parlement : Seini Oumarou se félicite de l’affectation de ressources pour améliorer les effectifs des FDS ANG Política/Governo adopta via bancária como única forma de pagamento de salários nas instituições públicas ANG Marcha de funcionários públicos/”Mais de 700 policias não recebem salários”, diz Júlio Mendonça

Le Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji remet des table-bancs au ministère de l’Enseignement primaire et secondaire


  16 Novembre      43        Education (5357),

   

Bangui, 15 nov. (ACAP)- Le Premier-ministre, Simplice Mathieu Sarandji, a remis, jeudi 15 novembre 2018 au ministère de l’Enseignement primaire, secondaire, technique et de l’Alphabétisation, à Bangui, 6610 tables bancs destinés à des établissements scolaires de Bangui et de province.

Simplice Mathieu Sarandji a expliqué que l’école est la clé de voûte du développement du pays et qu’elle a besoin d’être dotée des moyens nécessaires pour assurer son fonctionnement et créer ainsi des conditions favorables à l’épanouissement des élèves.

«Les 6610 tables bancs ont été confectionnés sur l’instruction du président de la République, Pr Faustin Archange Touadéra », a-t-il précisé, saluant la contribution de Mme Nado, personnel de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) à la confection de ces table-bancs.

Les enseignants et les parents d’élèves ont la lourde la responsabilité d’œuvrer en faveur du bien-être et de l’amélioration du système éducatif centrafricain en vue de renforcer les capacités des élèves dans un environnement de travail de fond, a-t-il souligné.

Il a invité les bonnes volontés à s’inscrire dans cette dynamique car le développement, selon lui, passe par l’entremise de l’éducation des enfants pour leur permettre d’affirmer leur ancrage dans la démocratie, la sécurité, la paix et la cohésion sociale.

Il convient de signaler que les 6610 table-bancs et leurs accessoires ont été financés à hauteur de 350 millions sur le compte du Trésor public.

Dans la même catégorie