ANP « La jeunesse constitue le fer de lance de la refondation »(Maire Central de Tahoua) APS SENEGAL-POLITIQUE-JUSTICE / L’opposant Ngagne Demba Touré transféré à la prison de Rebeuss, à Dakar APS SENEGAL-TOURISME / Saly : la cheffe du service du tourisme s’attend au regain d’activité du secteur APS SENEGAL-POLITIQUE-JUSTICE / L’opposant Ngagne Demba Touré arrêté pour cinq chefs d’accusation MAP Casablanca : présentation de la 9ème édition du rapport « CFC Africa Insights » sur la ZLECAF ANP Présentation à la Direction de la Police de Maradi de plusieurs groupes de malfaiteurs MAP New York: Focus sur le périple “inspirant” de Mustapha Zemmouri, premier explorateur africain de l’Amérique du Nord MAP L’UNESCO salue les objectifs ambitieux de l’Union africaine pour l’éducation ANP Le ministre du Commerce et de l’Industrie préside l’Atelier de validation de la Politique Industrielle Nationale (PIN) MAP Visite au Maroc du Général d’Armée Michael Langley, Commandant du Commandement américain pour l’Afrique « USAFRICOM »

Le projet protection et action contre le travail dangereux des enfants atteint 70% de réalisation (Chef)


  23 Mars      35        Agriculture (4084),

 

Daloa, 23 mars 2023 (AIP) – Le projet protection et action contre le travail dangereux des enfants (PACTE), dans la chaîne d’approvisionnement du cacao, a atteint un taux de réalisation de 70 % après 18 mois d’exécution, a annoncé son chef, Babaédjou Abdul Ousmane, lors d’un atelier tenu mercredi 22 mars 2022 à Daloa.

Sur un total de 40 activités prévues, 27 ont été réalisées ou en cours de l’être de septembre 2021 (mois de démarrage effectif) à mars 2023, a précisé le chef du projet dans la présentation du bilan partiel aux autorités administratives des zones cibles et aux parties prenantes que sont les coopératives agricoles, les services déconcentrés de l’Etat et les organisations de la société civile.

Il s’est dit satisfait de la réalisation de certaines activités telles la sélection des coopératives et des villages centres du projet ou la mise en place des comités de protection de l’enfant (CPE).

Les activités qui n’ont pas encore connu un début de réalisation démarreront dans les semaines ou mois à venir, conformément au planning normal du projet, a assuré le chef du projet.

Le PACTE a été lancé officiellement le 7 octobre 2021 à Daloa pour une durée totale de 30 mois, rappelle-t-on.

Son objectif est de prévenir les travaux dangereux et les pires formes de travail des enfants dans les plantations de cacao dans les départements de Daloa et de Vavoua.

Douze mois avant son expiration, ses effets sont déjà perceptibles sur les populations, affirme M. Babaédjou, citant, en exemple, l’engagement des leaders communautaires et des membres des CPE à conduire eux-mêmes les activités de sensibilisation dans leurs communautés respectives, l’augmentation des signalements des cas d’abus, de maltraitances et de travail des enfants et la certification de certaines coopératives qui leur confèrent le statut d’entreprise durable.

Toutefois, des défis restent à relever, notamment la pérennisation des acquis du projet, la traçabilité des fèves de cacao ou l’amélioration des conditions de vies des membres des communautés cibles a-t-il relevé.

Dans la même catégorie