AIP Côte d’Ivoire – AIP / La ministre Mariatou Koné exhorte les élèves à prendre leurs études au sérieux AGP Boké-Tourisme: Une caravane internationale touristes étrangers attendue le 30 novembre dans la région AGP Guinée/Formation : 11 institutions d’enseignements supérieurs sur 17 habilitées à délivrer des diplômes session 2020-2021 selon un résultat provisoire de l’ANAQ AIP Côte d’Ivoire-AIP/Eliminatoire mondial 2023 : Les éléphants basketteurs triomphent des Angolais (57-56) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La FAAPA préoccupée par la probable dissolution de l’Agence béninoise de presse APS LA FSAPH MISE SUR LA COMMUNICATION POUR LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE MARRAKECH APS LES ÉLEVEURS SOLLICITENT L’AIDE DE L’ETAT POUR DÉVELOPPER LA CULTURE FOURRAGÈRE APS QUELQUE 3.355 GÉNISSES IMPORTÉES ENTRE 2017 ET 2021 APS YOUSSOU NDOUR SOLLICITÉ DANS LE COMBAT POUR LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE MARRAKECH MACKY SALL PRÉSIDE À DAHRA LA JOURNÉE NATIONALE DE L’ÉLEVAGE

Le renforcement de la coopération entre le Gabon et l’Union européenne au menu d’une audience


  11 Septembre      26        Coopération (1293),

   

Libreville, 11 Septembre (AGP) – Le ministre des Affaires sociales et des Droits de la Femme, Prisca Koho Nlend a échangé, ce vendredi à Libreville, avec l’Ambassadeur de la Délégation de l’Union Européenne auprès de la République gabonaise pour Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC, Rosario Bento Pais. Cette entrevue qui a été suivie par une visite dans deux Centres sociaux de la Capitale gabonaise, avait pour objectif de renforcer les axes de coopérations jugés prioritaires par le Gabon pour les prochaines années, avec l’Union européenne.

«Cette visite avec le ministre gabonais des Affaires sociales et des Droits de la Femme, nous a permis de nous enquérir des besoins des Centres sociaux publics, afin de les intégrer dans les priorités que nous avons déjà définies, au cours des prochaines années avec le gouvernements gabonais», a confié, l’Ambassadeur de la Délégation de l’UE auprès de la République gabonaise pour Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC.

Rosario Bento Pais a, en effet, souligné que les axes prioritaires de coopération portent entre autres sur la création d’emplois et l’investissement, la relance verte, la protection de la biodiversité, ainsi que sur la gouvernance.

Dans le cadre de sa coopération avec les pays ACP (Afrique, Caraïbe, Pacifique), l’Union Européenne avait approuvé un total de 5 millions d’euros de fonds du 11ème Fonds européen de développement (Fed). L’objectif du programme est l’autonomisation économique et l’intégration des jeunes au Gabon (16-35 ans).

L’objectif du projet est d’améliorer l’accès aux opportunités d’emploi et d’améliorer la formation professionnelle en termes de besoins économiques et de réalités sociales. Un programme qui serait, selon l’Ambassadeur de la Délégation de l’UE, à même de prendre en compte les jeunes sortants du milieu carcéral au Gabon.

En effet, les jeunes sortant de la prison gabonaise devraient bénéficier d’un accompagnement pour leur meilleure réinsertion dans la société. L’objectif serait de les éviter à retomber dans le grand banditisme.

Le centre d’accueil d’Angondjé et le centre d’apprentissage de Nkembo ont permis à l’Ambassadeur de la Délégation de l’Union Européenne auprès de la République gabonaise pour Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC, Rosario Bento Pais, de s’imprégner des réalités gabonaises en matières de politiques sociales.

 

Dans la même catégorie