MAP Marsa Maroc sélectionné pour gérer des Terminaux du Port de Cotonou MAP La Côte d’Ivoire n’a « aucun problème » avec ses pays voisins (parti au pouvoir) ACI Congo/Unicef: Francine Ntoumi nommée ambassadrice nationale AGP Guinée: Lancement d’une campagne de traitement gratuit des anomalies visuelles financée par le Royaume d’Arabie Saoudite AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso ANG Comunicação Social/CNOI qualifica de “incursão odiosa” contra o Presidente da República a nota de protesto do Sindicato dos Jornalistas Angolanos ACI Turquie/Politique: Le diplomate turc réitère la volonté de son pays à défendre la liberté des citoyens APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy

Le Sénégal réaffirme sa solidarité et son soutien aux autorités du Burkina Faso (MAE)


  26 Juin      6        Monde (2275),

 

Dakar, 26/06/2024 (MAP)– Le gouvernement sénégalais a réaffirmé, mercredi, sa solidarité aux autorités du Burkina Faso et salué leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme au lendemain d’une manifestation d’activistes devant la représentation diplomatique du Sénégal à Ouagadougou.

« Le gouvernement sénégalais, réaffirme sa solidarité et salue les efforts du gouvernement burkinabé dans sa lutte résolue contre le terrorisme et ses efforts pour la restauration de l’intégrité territoriale », indique dans un communiqué le ministère sénégalais de l’Intégration africaine et des Affaires étrangères.

Le gouvernement du Sénégal a réaffirmé cette position à la suite de la tenue mardi d’un sit-in organisé devant l’ambassade du Sénégal au Burkina par des membres de la Coordination nationale des associations de la veille citoyenne du Burkina Faso.

Cette manifestation avait été organisée en vue de remettre à l’ambassadeur du Sénégal au Burkina Faso une copie d’une lettre de protestation que son président Djibril Sawadogo avait adressée au Coordonnateur d’Amnesty international Burkina, explique le gouvernement sénégalais.

La diplomatie sénégalaise précise que « ni le personnel diplomatique, ni les locaux de l’ambassade sénégalaise n’ont fait l’objet d’une quelconque menace de même que les citoyens sénégalais résidant au Burkina Faso, qui continuent de vaquer à leurs occupations ».

La manifestation de la Coordination nationale des associations de la veille citoyenne du Burkina Faso devant la représentation diplomatique du Sénégal à Ouagadougou a été organisée en réaction à un rassemblement tenu vendredi à Dakar par la Coalition sénégalaise des défenseurs des droits humains (COSEDDH) et Amnesty International.

Le gouvernement du Sénégal note que le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabé de l’extérieur a exprimé son regret après l’organisation de la manifestation dans la capitale sénégalaise, mais n’a aucunement reproché au Sénégal une quelconque forme d’ingérence.

Dans la même catégorie