GNA Asantehene bears Queen’s Baton At Manhyia Palace GNA MOFA receives first donation towards 2021 Farmers’ Day celebration GNA Control illicit trade of small arms in Ghana- Board of NCSALW told GNA CSIR holds workshop on integrating tradition and technology for maternal nutrition GNA KRIF Ghana initiates COVID-19 customer mitigation measures GNA Gov’t must support businesses technically and financially -Chamber of Commerce AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Onu femmes renforce les capacités des parlementaires sur la législation sensible au genre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un produit d’assurance des acteurs du transport routier en projet AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La FIDA annonce une baisse estimée à 80% de la production des cultures de base en Afrique d’ici 2050 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des gestionnaires des ressources de l’Etat sensibilisés sur l’importance du contrôle citoyen des finances publiques

Le tourisme et les voyages ont augmenté de 5,6% en 2018, contribuant à hauteur de 790 milliards de shillings et de 1,1 million d’emplois dans l’économie du Kenya (ministère)


  16 Avril      47        Economie (13537),

   

Nairobi, 16/04/2019 (MAP)- Le secteur du tourisme et des voyages au Kenya a réalisé une hausse de 5,6% en 2018, contribuant à hauteur de 790 milliards de shillings (7,90 milliards de dollars environ) et de 1,1 million d’emplois dans l’économie du pays, affirme mardi le ministère du Tourisme et de la Faune.

Cette performance, souligne le ministère dans un communiqué, dépasse la croissance moyenne mondiale de 3,9% et la moyenne de l’Afrique subsaharienne de 3,3%.

Avec plus de deux millions d’arrivées internationales, les touristes internationaux ont dépensé plus de 157 milliards de shillings au Kenya l’année dernière, représentant plus de 15% du total des exportations, précise le département du tourisme, en ajoutant que les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Inde, la Chine et l’Allemagne étaient les plus importants marchés internationaux avec respectivement 11, 9, 6, 4 et 4%.

Combinés aux dépenses intérieures, les voyages et le tourisme ont représenté 8,8% du PIB du pays en 2018, contre 3,7% environ en 2017, relève la même source.

Le ministère a déclaré qu’une étroite collaboration avec des investisseurs privés et institutionnels, ainsi que des agences de conservation et de développement régional avait permis de gérer de manière prudente et durable le potentiel économique du secteur.

Le Kenya est actuellement la troisième économie touristique en Afrique subsaharienne après l’Afrique du Sud et le Nigeria, se vante le ministère du Tourisme et de la Faune, en assurant qu’il va se concentrer sur l’amélioration et la modernisation du secteur de la conservation de la faune et de la flore du pays. Le secteur du tourisme du pays dépendant à hauteur de 70 pc de la faune.

Dans la même catégorie