MAP La Côte d’Ivoire n’a « aucun problème » avec ses pays voisins (parti au pouvoir) ACI Congo/Unicef: Francine Ntoumi nommée ambassadrice nationale AGP Guinée: Lancement d’une campagne de traitement gratuit des anomalies visuelles financée par le Royaume d’Arabie Saoudite AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso ANG Comunicação Social/CNOI qualifica de “incursão odiosa” contra o Presidente da República a nota de protesto do Sindicato dos Jornalistas Angolanos ACI Turquie/Politique: Le diplomate turc réitère la volonté de son pays à défendre la liberté des citoyens APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy AIB Burkina : les jeunes du Nord invités à s’engager sans réserve dans la lutte anti-terroriste.

Le vice-président de la banque mondiale sera en visite en Côte d’Ivoire du 4 au 10 juillet


  3 Juillet      12        Economie (21767),

 

Abidjan, 2 juil 2024 (AIP)- Le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Ousmane Diagana, effectuera une visite officielle en Côte d’Ivoire du 4 au 10 juillet 2024, rapporte une note d’information transmise à l’AIP.

Cette visite vise à renforcer le partenariat entre la Côte d’Ivoire et le Groupe de la Banque mondiale, un acteur clé de l’Association internationale de développement (IDA). Elle précède la reconstitution de l’IDA21 et mettra l’accent sur l’impact des programmes financés par l’IDA en Côte d’Ivoire, notamment dans les secteurs prioritaires du Plan de Développement National 2020-2025.

Les discussions porteront sur le développement du capital humain, l’amélioration des chaînes de valeur agricoles, l’accélération de l’accès universel à l’électricité, à l’eau et à l’assainissement, ainsi que sur les enjeux du changement climatique.

M. Diagana rencontrera les autorités ivoiriennes pour discuter de la préparation du nouveau plan national de développement, permettant de définir l’appui de la Banque mondiale et d’aligner ses efforts sur les priorités nationales pour un développement inclusif et durable.

Pendant son séjour, il présidera, aux côtés du Vice-Président, Tiémoko Meyliet Koné et du directeur adjoint général du Fonds monétaire internationale (FMI), Boli, une table ronde sur le financement des actions climatiques. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du rapport sur le climat et le développement (CCDR) de la Banque mondiale, récemment adopté par le gouvernement, et réunira des experts du gouvernement, de la Banque mondiale, du FMI, des partenaires au développement et des membres du secteur privé.

De plus, le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, co-présidera avec le premier ministre, ministre des Sports et du Cadre de Vie, Beugré Mambé une table ronde réunissant bailleurs de fonds, secteur privé et gouvernement, axée sur l’autosuffisance alimentaire et la chaîne de valeur du riz. Il visitera également les activités de la chaîne de valeur de l’anacarde, un secteur dans lequel la Côte d’Ivoire a connu un succès remarquable grâce au soutien de la Banque mondiale.

Une partie essentielle de son séjour sera consacrée à des sessions de travail technique visant à améliorer le capital humain en utilisant le numérique comme levier, et à accélérer l’accès universel à l’électricité en Côte d’Ivoire, un pays prioritaire de l’initiative pour l’accélération de l’accès à l’électricité d’ici 2030 du Groupe de la Banque mondiale et du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) . L’accélération de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement sain, en lien avec l’objectif de développement durable sur l’eau et l’assainissement (ODD6), sera également abordée.

Des rencontres avec des partenaires bilatéraux et multilatéraux, le secteur privé et des représentants de la société civile sont également prévues. Ousmane Diagana s’entretiendra avec des partenaires tels que la BAD, soulignant l’engagement continu de la Banque mondiale envers la coopération régionale.

Le portefeuille actuel de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire s’élève à environ six milliards de dollars, couvrant des domaines de développement prioritaires tels que l’amélioration du capital humain, le développement des chaînes de valeur agricoles, le développement des infrastructures, la promotion du secteur privé et le renforcement de la résilience face aux chocs climatiques.

Dans la même catégorie