APS SENEGAL-MONDE-SANTE / L’engagement de Bassirou Diomaye Faye en faveur de la campagne de GAVI pour la souveraineté vaccinale MAP Bénin : Le nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile en nette augmentation (ministre) MAP Burkina: Des décisions importantes seront prises pour la bonne marche de la Nation (présidence) MAP Burkina Faso: Un réseau de contrebande de carburant au profit des groupes terroristes démantelé MAP UE : Plus de 750 millions d’euros pour l’accélérateur de production de vaccins en Afrique MAP Ouverture à Paris du Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales MAP La désertification, une menace majeure pour la biodiversité de la Namibie (ministre) AGP Gabon/Les conclusions du Dialogue national inclusif : 2100 actions identifiées sur les 1000 recommandations AGP Chine-Afrique/FOCAC : Le président Oligui Nguema invité au 9ème Forum à Pékin AGP Diplomatie: La France veut accompagner le Gabon dans la préservation de sa forêt

Le Zimbabwe sur la voie d’abolir la peine de mort


  14 Mai      8        Justice (1720),

 

Harare, 14/05/2024 -(MAP)- Le Zimbabwe a franchi un pas important sur la voie de l’abolition de la peine de mort avec l’adoption par le gouvernement d’un projet de loi, choisissant plutôt d’imposer de longues peines de prison pour les crimes les plus graves.

« Etant donné la nécessité de conserver l’élément dissuasif dans la condamnation des meurtriers, on s’attend à ce que la nouvelle loi impose de longues peines sans violer le droit à la vie », a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

Cependant, le Parlement doit encore approuver cette décision et adopter la loi nécessaire permettant ce changement.

Selon la procédure prescrite, l’Assemblée nationale devait approuver le dépôt officiel du projet de loi avant qu’il puisse être publié au Journal officiel pour examen formel.

Maintenant que l’exécutif a manifesté son soutien, il est pratiquement assuré que le Parlement dominé par le parti au pouvoir, le Zanu-PF, adoptera formellement le projet de loi.

La décision du Cabinet d’abolir la peine de mort ne devrait pas être une grande surprise. Le Zimbabwe est un État abolitionniste de facto depuis près de deux décennies. Bien que sa loi autorise toujours la peine de mort, la dernière exécution d’un prisonnier remonte à 2005.

L’abolition totale sera l’aboutissement logique d’un processus progressif de décolonisation du droit zimbabwéen.

Le Président Emmerson Mnangagwa est bien connu pour être un opposant à la peine de mort . Il a été condamné à mort en 1965 pour sabotage par le régime rhodésien de la minorité blanche. Sa peine a été réduite à 10 ans d’emprisonnement, grâce à son jeune âge de 22 ans .

Peu de temps après son entrée en fonction, en 2018, M. Mnangagwa a commué en réclusion à perpétuité les peines des détenus depuis plus de 10 ans.

Dans la même catégorie