GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi GNA Corruption: Let’s stand for our values – Emile Short GNA Ghana welcomes World Bank’s new education strategy for Western and Central Africa GNA African governments asked to increase funding to overcome learning poverty ACI L’exposition-vente des produits ‘’made in Congo’’ prévue pour juillet prochain GNA 56 to participate in Carnegie African Diaspora Fellowship Program GNA 67 BRCs launched to support MSMEs GNA GSS to conduct next nationwide survey on Firms in 2023 GNA Evelyn Andoh, 63, wins ultimate prize for the Gold in the Oil Awards ACP De Lubumbashi, le Premier ministre SamaLukonde décrète trois jours de deuil national

L’éducation, l’un des secteurs prioritaires du mandat de Félix Tshisekedi T. à la tête de Ceeac


  20 Janvier      16        Education (6414),

   

Brazzaville, 19 Jan (ACI) – Le Président de la République démocratique du Congo (Rdc), président entrant de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), M. Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, envisage de mettre un accent particulier sur les secteurs de l’éducation, de la santé et de la culture au cours de son mandat.

Il a annoncé cette ambition dans sa déclaration d’acceptation de ce mandat, le 19 janvier à Kintélé, dans le département du Pool, après la passation de témoin avec son prédécesseur, le Président congolais, M. Denis Sassou-N’Guesso.

Dans sa déclaration, M. Tshisekedi Tshilombo a dit que le mandat de la Rdc se focalisera sur l’amélioration en général du capital humain, mais plus spécifiquement sur les trois secteurs précités pour le renforcement régional et l’accélération du développement intégral.

Pour lui, il est impérieux de former les citoyens de la zone Ceeac pour les rendre autonomes et leur permettre de réaliser pleinement leur potentiel en devenant des membres productifs de leur communauté.

A ce sujet, il a suggéré que l’action des pays de la sous-région puisse s’étendre sur la santé, en lien avec l’éducation ou en milieu scolaire.

Le président entrant de la Ceeac s’est également apaisanti sur la culture qui, selon lui, sera un outil susceptible de permettre l’exploitation des fruits de la formation, sans faire de la sous-région la pâle copie d’un autre espace. ‹‹Il s’agit d’un véhicule qui permettra à notre région de poursuivre sa marche vers le progrès et de s’affirmer comme un acteur et partenaire fort, uni et influent sur la scène mondiale››, a-t-il dit.

M. Tshisekedi Tshilombo a proposé également la mise en place d’un mécanisme régional qui aura pour but de rassembler les informations des différents systèmes régionaux d’éducation, de formation, de science, de technologie et d’innovation pour permettre d’assurer et de coordonner les investissements sectoriels et appropriés ainsi que l’usage efficace des ressources disponibles en zone Ceeac.

La cérémonie de passation de témoin s’est tenue en marge de le 20ème session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernements de la Ceeac. Outre le Chef de l’Etat de la Rdc, elle a connu la participation des Présidents de la République centrafricaine (Rca), de la République du Congo, de l’Angola et de la Guinée équatoriale, MM. Faustin Archange Touadéra, Denis Sassou-N’Guesso, João Lourenço et Teodoro Obiang Nguema Mbasogo ; du président de la commission de la Ceeac, M. Gilberto Da Piedade Verissimo ; de la représentante du président de la Commission de l’Union africaine (Ua), Mme Michelle Ndi, et de l’envoyé spécial des Nations unies pour l’Afrique centrale, M. François Loucéni, arrivé en fin de mandat. (ACI)

Dans la même catégorie