MAP Ethiopie: au moins 146 morts dans un glissement de terrain dans le sud du pays AIB SND et diplomatie en couverture des journaux burkinabè AIB Yagha : 18 personnes dans le Conseil provincial des personnes âgées (CPPA) AIB Bazèga/ « Bedou magique »: Quatre présumés escrocs aux arrêts à Kayao pour un préjudice de 17 millions de FCFA AIB Nahouri : Les populations de Guelwongo réparent la route principale qui traverse le village AIB Nahouri/Commune de Ziou : Les populations de Toungou réalisent un ouvrage de franchissement de 75 mètres MAP Sous l’impulsion Royale, l’Afrique peut se prévaloir d’une « chaîne de savants et oulémas » fédératrice (ex-ministre-conseiller auprès de la Présidence sénégalaise) MAP Afrique du Sud : Alerte à la bombe dans un tribunal (police) AIP REVUE DE PRESSE: La lutte contre le désordre urbain à Abidjan et les préparatifs des festivités du 64e anniversaire de la Côte d’Ivoire en Une AIP « Il faut que les lignes bougent », lance Nassénéba Touré aux femmes du district du Goh-Djiboua

L’engagement de la Côte d’Ivoire pour l’arrêt des essais nucléaires salué par le Secrétaire exécutif de l’OTICE


  11 Juin      22        Monde (2298),

 

Abidjan, 11/06/2024 (MAP) – Le secrétaire exécutif de la Commission de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), Robert Floyd, a félicité, lors de son récent séjour à Abidjan, la Côte d’Ivoire pour sa contribution à l’arrêt des essais nucléaires.

La Côte d’Ivoire reste un « partenaire fiable » de l’OTICE et un « exemple à saluer », a déclaré M. Floyd, selon un communiqué publié lundi.

En effet, sur les 35 stations existantes en Afrique, la Côte d’Ivoire dispose de deux stations infrasonore et sismique localisées à Dimbokro, l’une des grandes villes du centre du pays située à 240 km d’Abidjan et à 80 km de Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, a-t-il rappelé.

Les deux stations ivoiriennes « produisent régulièrement des données fiables utilisées pour faire avancer la lutte », à savoir la réduction ou l’annulation des « tests nucléaires dans le monde », a indiqué Robert Floyd, cité par des médias.

Selon le ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara, les deux stations ivoiriennes et le Centre national de données (CND), en plus de participer au système de surveillance international, permettent de collecter des données aux nombreux avantages civils et contribuent à la formation des étudiants ivoiriens en année de Master et de thèse.

« Elles aident à suivre tout ce qui est tremblement de terre dans notre sous-région, à mener des études sur le changement climatique et ses impacts, notamment sur l’agriculture (sécheresse, inondation, …) et sont utiles lors de la construction d’un important immeuble ou d’un barrage hydroélectrique », a déclaré le ministre ivoirien.

Dans la même catégorie