MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

L’engagement du Royaume pour une Afrique émergente durable souligné à Barcelone


  11 Juillet      3        Monde (2270),

 

Barcelone, 11/07/2024 (MAP)- L’Ambassadeur, directeur général de l’Agence marocaine de la coopération internationale (AMCI), Mohamed Methqal, a souligné, mercredi à Barcelone, l’engagement constant du Royaume en faveur d’une Afrique émergente durable.

Lors d’une intervention au deuxième Sommet d’affaires Afrique-Espagne, M. Methqal a mis en avant l’engagement personnel de SM le Roi Mohammed VI « en faveur d’un développement humain durable en Afrique », érigé par le Souverain en priorité de l’agenda diplomatique marocain.

« C’est dans ce cadre que le Royaume s’engage avec l’ensemble de ses institutions (secteurs public et privé) et la société civile à contribuer à une Afrique émergente durable », a-t-il fait observer, ajoutant que « cette vision pour un développement humain durable de l’Afrique a également permis au Maroc de régulariser, depuis 2014, la situation de plus de 60.000 migrants africains ».

Et de préciser que conformément à cette vision royale, l’AMCI œuvre depuis sa création en 1986 à contribuer au renforcement des relations du Maroc avec les pays partenaires, à travers l’éducation, une composante majeure de tous ses programmes de coopération mis en œuvre avec les pays africains.

A cet égard, M. Methqal a détaillé les nombreux volets d’action de l’AMCI, à travers une coopération axée sur le partage de l’expérience et l’expertise marocaine avec les pays africains, dans de nombreux secteurs, tels que l’eau, l’énergie, l’électricité, l’agriculture, le changement climatique, la pêche, la santé, le tourisme et les infrastructures.

Premier investisseur africain en Afrique de l’Ouest et deuxième sur le continent, le Maroc a fait de l’éducation une composante majeure de tous ses programmes de coopération mis en œuvre avec les pays africains, a fait remarquer le DG de l’AMCI, rappelant que près de 40.000 étudiants étrangers de 98 pays, dont 49 pays africains, ont obtenu leurs diplômes dans les établissements publics marocains d’enseignement supérieur depuis 1999.

« Comme vous pouvez le constater, l’engagement du Royaume du Maroc dans la formation des jeunes et des futurs jeunes leaders est une priorité de notre portefeuille de coopération et sera encore renforcé à l’avenir », a poursuivi M. Methqal, notant que l’Afrique cherche à accélérer son émergence et à réaliser les objectifs de son agenda pour le développement, à travers une nouvelle génération de leaders.

Ainsi, a-t-il dit, l’initiative Royale pour permettre l’accès des pays du Sahel à l’océan atlantique vient consolider les relations de coopération entre les pays africains où la jeunesse et le développement humain sont au cœur des priorités, ajoutant que cette initiative Royale permettra de renforcer l’émergence africaine au profit des populations africaines.

En outre, M. Methqal a relevé que « cette initiative contribuera à accélérer la connectivité régionale et les flux commerciaux, et permettra d’atteindre une prospérité partagée dans cette région et en Afrique ».

« En investissant dans l’éducation et la formation des jeunes et en leur fournissant les outils nécessaires pour réussir, non seulement nous apportons une dynamique au commerce et à l’investissement en Afrique, mais nous construisons également un avenir prospère et durable pour l’Afrique », a-t-il dit.

De l’avis du diplomate, « de nouveaux modèles de développement basés sur des politiques visionnaires, courageuses et solidaires et plaçant la jeunesse au cœur de ses actions, initiatives et programmes, permettront à l’Afrique d’accélérer son émergence ».

« Le développement durable de l’Afrique dépend de ses visions », a-t-il fait valoir, en soulignant la pertinence de la thématique choisie pour le Sommet d’affaires Afrique-Espagne, dédié au potentiel de commerce et d’investissement entre l’Espagne et le continent africain.

« Le thème de cette édition, ‘Investissements et commerce : Vers de nouveaux horizons’, nous invite à aller au delà des frontières traditionnelles et à explorer de nouveaux horizons pour les partenariats économiques », a-t-il relevé, notant que « même si les réalisations de l’Afrique semblent remarquables et que les perspectives d’avenir sont optimistes, de nombreux défis subsistent ».

Ce forum de trois jours, marqué par la présence aussi du président du Conseil économique Maroc-Espagne, Adil Rais, et du consul général du Royaume à Barcelone, Charif Cherkaoui, vise à favoriser des partenariats gagnant-gagnant dans divers domaines d’intérêt commun en réunissant ministres, fonctionnaires, investisseurs et organisations d’Afrique et d’Espagne, prêts à explorer et à saisir de nouvelles opportunités commerciales

Dans la même catégorie