MAP Accra: La Cédéao décide de maintenir la suspension de la Guinée de toutes ses instances et réclame la tenue des élections dans un délai de six mois (Communiqué) MAP Neuf civils tués dans une frappe aérienne au Nigeria (officiel) MAP Guinée: fin du premier épisode du virus de Marburg en Afrique de l’Ouest (OMS) MAP Le gouvernement éthiopien appelle à une action immédiate pour ramener une centaine de camions pas revenus du Tigray GNA ASF Outbreak: Over 200 pigs dead, seven farms affected GNA Felix Annan ends 10-year stay with Kotoko APS AFROBASKET 2021 : LES LIONNES ENTRENT EN LICE FACE À LA GUINÉE, SAMEDI APS CORONAVIRUS : 01 DÉCÈS ET 26 NOUVELLES INFECTIONS ANNONCÉS INFORPRESS São Vicente: Presidente da UCID volta a apelar para mudança de medida de coacção de Amadeu Oliveira “que está doente” INFORPRESS Futebol: Cabo Verde mantém-se no 77º lugar do ranking da FIFA

Les adieux du directeur responsable-Pays de la BAD au ministre des Affaires étrangères


  21 Septembre      65        Economie (13076), Finance (551),

   

Kinshasa, 20 Sept.  2018 (ACP).- Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, a échangé jeudi à Kinshasa, avec M. Sylvain Maliko, directeur responsable-Pays du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), venu lui faire adieux au terme  d’un mandat de trois ans  et demi en RDC.

Il  a indiqué en ce qui concerne les réalisations enregistrées durant son mandat, que la Banque a mis en œuvre deux cycles.  Le premier cycle finissant qui a commencé  en 2013, a permis à la BAD de mettre sur pied sur un certain nombre de projets importants, notamment dans le domaine des infrastructures, la réhabilitation de la centrale hydroélectriques d’Inga I et certaines autres à travers le pays, la route nationale n°1, les aéroports  internationaux de N’Djili, de Lubumbashi et de Kisangani, précisant qu’il y a d’autres aéroports qui seront réhabilités.

Dans le domaine du développement rural, le directeur responsable-Pays Sylvain Maliko a cité la réhabilitation des infrastructures socio-économiques, à savoir, les écoles, les centres de santé, les marchés et système d’adduction d’eau potable, station de traitement d’eau à Tshikapa,  dans la province du Kasai et de pistes rurales dans différents coins du pays.

Dans le second cycle, la Banque envisage d’intervenir dans la diversification de l’économie congolaise particulièrement  dans le secteur agricole avec les projets d’’entrepreneuriat des jeunes dans l’agro-industrie.

ACP/Fng/DNM/Kgd/JFM

Dans la même catégorie