ANGOP La FILDA/2024 va mettre en exergue la production agricole familiale ANGOP L’Angola et la Namibie réfléchissent sur la réduction de la bureaucratie pour des questions de santé ANGOP L’OMS réitère son soutien à la promotion des soins de santé primaires en Angola MAP La MAP et ITALPRESS renforcent leur coopération médiatique MAP Accra : Début de la 45ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA avec la participation du Maroc MAP Côte d’Ivoire : appel à une intensification de la lutte contre la criminalité forestière APS Courses hippiques : le président du CNG de Matam passe en revue les difficultés du secteur AIB Bogandé : Les populations réaffirment leur soutien à la Transition et plaident pour plus de sécurité AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho AIB Burkina : le gouvernement veut produire de l’engrais à hauteur de 15 milliards FCFA pour améliorer la production agricole

Les armées africaines vont soumettre à l’UA l’idée d’une  »coopération régionale » dans les transports aériens


  3 Mars      44        transport (635),

 

Dakar, 3 mars (APS) – Les chefs d’état-major des armées de l’air africaines comptent proposer aux instances de décision de l’Union africaine, ‘’la possibilité d’une coopération régionale dans le domaine des transports aériens’’ entre leurs différentes armées de l’air, a appris l’APS d’un haut responsable militaire sénégalais.

‘’Nous avons discuté sur la possibilité d’une coopération régionale dans le domaine des transports aériens entre les différentes armées de l’Air en Afrique et qui sera proposée aux instances de décision de l’UA’’, a expliqué le chef d’état-major de l’armée de l’Air du Sénégal, Papa Souleymane Sarr.

Il s’exprimait à la clôture, vendredi à Dakar, de la 12ème édition du symposium des chefs d’état-major des armées de l’air africaines. La rencontre de quatre jours a vu la présence de 215 participants venus de près de 40 pays.

‘’Il y a des pistes établis, notamment comment organiser le transport stratégique des Etats et comment mettre en place les aéronefs offerts (…) par les Etats-Unis’’. ‘’Nous allons discuter sur comment les mettre en œuvre, dans quels pays ils [les aéronefs] iront et comment ces derniers pourront y contribuer dès qu’ils les auront’’, a-t-il expliqué.

Le Général Sarr souligne que ce symposium a permis également de discuter de l’organisation des secours en cas de catastrophe sur le plan aérien, de la faisabilité des recherches de reconnaissance avec les vecteurs aériens dans le cadre d’une menace, entre autres.

‘’Nous avons aussi discuté au cours de cette rencontre des menaces transfrontalières qui guettent l’ensemble de l’Afrique, et surtout, des modes de financement de l’organisation’’, a-t-il indiqué, soulignant l’importance, pour les Etats africains, d’allouer des fonds octroyés par les Etats-Unis.

Le symposium a permis à certaines armées de nouer des coopérations bilatérales et de trouver des possibilités d’améliorer les relations directes d’une armée à une autre, selon le chef d’état-major de l’armée de l’air du Sénégal.

‘’Nous espérons développer nos relations au cours de l’année et ne pas attendre jusqu’en 2024 lorsque nous nous rencontrerons de nouveau en Tunisie, qui va accueillir la rencontre annuelle ’’, a indiqué le Commandant de l’armée de l’air américaine en Afrique, Général James Hecker.

Il a salué l’organisation du symposium par l’Armée de l’Air sénégalais qui, selon lui, ‘’a mis la barre haut, en mettant ses hôtes sur le même pied (…)’’.

Dans la même catégorie