GNA Veteran Journalist Gerald Agama passes on GNA Oti Environmental Health Directorate walls up against typhoid   GNA University of Professional Studies to set up Enterprise and Innovative Center GNA MTN partnering government to achieve national digitization agenda ANP Zinder : L’Association Timidria organise un atelier de formation sur les mécanismes des textes et traités relatifs à l’esclavage au Niger ANG  Covid-19/Guiné-Bissau prolonga estado de calamidade até 10 de Outubro ANG Saúde pública/Parlamento infantil de Bafatá responsabiliza ao governo pela crise no sector sanitário ANG Turismo/Jornada  “Turismo Académico” recomenda maior atenção sobre  problemática de exploração de menores AIP  AIP/ Le PM s’enquiert de l’état de la musique ivoirienne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Amadou Coulibaly lance le concours d’entrée à l’ISTC 2021

Les écrivains capverdiens peinent à trouver des sponsors, déclare José Maria Almeida


  28 Avril      6        Livres (171),

   

Praia, 28 avr (Inforpress) – Le technicien des Archives nationales de Cabo Verde, José Maria Almeida, a estimé mardi qu’au Cabo Verde les écrivains ont du mal à trouver des moyens de publier leurs livres.
José Maria Almeida a transmis cette déclaration aux médias, à l’occasion de la présentation de son livre «Luiz Filiberti, Physico-Mór de la province de Cabo Verde de 1840 au 26 octobre 1846: Subventions pour une biographie et trois pièces d’archives inédites», qui a eu lieu à l’Institut national des archives de Cabo Verde , à Praia.
Comme l’a dit l’auteur, le travail était prêt à la fin de 2019, mais n’a reçu le soutien d’aucune institution pour la publication du livre à ce moment-là.
«Au début de la pandémie, j’ai diffusé la demande auprès de 10 institutions, mais malheureusement, il n’y a pas eu de réponse. Au départ, l’idée était de lancer 500 exemplaires, mais nous avons décidé de le réduire à 250, afin de réduire le budget que nous demandions », a déploré José Maria.
Selon la même source, il recherchait deux ou trois sponsors pour la publication de l’ouvrage et, cependant, la société interbancaire de systèmes de Payment (SISP) a décidé de parrainer, en totalité, le lancement des travaux.

Dans la même catégorie