MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

les élèves Moussa Yedoukoi et Sampare Didier sacrés champions


  3 Juin      11        Education (7283),

 

Kara, 3 juin (ATOP) – Mlle Moussa Yédoukoi Jeannette du collège la Charité et M. Samparé Didier, élève au collège Chaminade ont été sacrés champions au terme de la finale du concours d’épellation des mots en français,disputée le samedi 1er juin à Kara, dans le cadre du championnat scolaire dénommé « épelle-moi Kara (CHASEK », édition 2024.
Ce concours d’épellation est une initiative de la Bibliothèque Yvone Kayser (BYK). Il a eu l’appui technique et financier du ministère des arts et de la culture et d’autres partenaires, notamment SOS village d’enfants. Ce challenge s’inscrit dans la dynamique de la promotion de la lecture chez les apprenants. Il ambitionne rehausser le niveau de ceux-ci en orthographe et en vocabulaire pour une bonne expression de la langue de Molière.
Il a démarré en novembre dernier par des séances de sensibilisation dans les écoles. Cette étape a été suit de la phase éliminatoire. Elle s’est déroulée dans une trentaine d’établissements scolaires (collèges et Lycées) de la place et a permis de dégager les finalistes. Ils étaient soixante-dix concurrents issus des collèges et quarante des Lycées. Les candidats ont été soumis au tirage au sort d’un numéro et en fonction du numéro choisi, le jury de 4 membres, dirigé par M. Yague Piwèdéou, professeur de français, leur dit le mot à épeler. Avant d’épeler le mot, le candidat doit le répéter une fois pour que le jury s’assure qu’il l’a bien cerné. Après avoir épelé en une minute le mot, le candidat doit le répéter pour faire savoir aux membres de jury qu’il a fini d’épeler. Il a la possibilité de demander au jury, le sens, la nature et le genre du mot. Les concurrents ont été évalués sur les critères de prononciation du mot et du sang froid au moment de l’épellation.
Au terme de la compétition, l’élève Moussa Yédoukoi Jeannette du collège la Charité a été proclamée championne, du côté des collégiens. Elle est suivie respectivement des demoiselles Tchouwa Essodézam du CEG Kara-Tomdè et Badjo Kouyassou Blandine du collège Chaminade. Au niveau des Lycéens, c’est l’élève Samparé Didier du collège Chaminade qui a su tirer son épingle du jeu en convainquant le jury qui l’a déclaré champion. Mesdemoiselles Kpessilo Apolline de El-Nour et Bignandi Leleng-da du collège Chaminade ont occupés respectivement la deuxième et la troisième place.
Les deux champions (Moussa Yédoukoi et Jeannette Samparé Didier ) ont remporté ainsi un trophée, une médaille en or, un T-shirt, un dictionnaire, des livres, et une attestation de mérite chacun.
Les deuxièmes et troisièmes lauréats ont quant à eux reçu les mêmes prix composés de paquets de cahiers, d’ensemble géométrique, des livres, et une attestation de participation. Tous les autres concurrents finalistes se sont contentés chacun d’un prix de consolation.
Le directeur régional des arts et de la culture de la Kara, Kodema Maana a remercié la Bibliothèque Yvone Kayser pour l’initiative qui vient à point nommé améliorer le niveau intellectuel des élèves et les amener à découvrir les mots nouveaux leur permettant de se perfectionner davantage. Il a félicité et encouragé les élèves à visiter les Bibliothèques de la place pour lire afin de mieux s’exprimer en français.
Pour le promoteur du championnat scolaire épelle-moi Kara, Dzakadi Aklesso, à travers cette compétition, les élèves auront à améliorer un tant soit peu leur niveau en orthographe et vocabulaire. Cela leur permettra également d’avoir la passion des jeux de mots et l’habitude de la recherche des mots dans le dictionnaire. C’est aussi une manière d’exhorter les enfants à visiter les Bibliothèques et susciter le goût de la lecture, l’art oratoire, ainsi que l’usage et la prononciation correcte des mots en français ».
Ce concours d’épellation des mots en français est dédié aux élèves des collèges d’enseignement et des lycées publics et privés de la préfecture de la Kozah.

Dans la même catégorie