MAP Le Maroc dispose du dossier le plus solide pour l’organisation de la CAN-2025 (agence de presse) APS Ziarra Omarienne: Des centaines de fidèles ont participé à la cérémonie officielle APS Babacar Diop annonce sa candidature à la présidentielle de 2024 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Mode : le sénégalais Mathydy s’installe à Abidjan MAP Tropicale Amissa Bongo: L’Ambassadeur de SM le Roi au Gabon rencontre l’équipe nationale de cyclisme MAP Cyclisme: Le Français Geoffrey Soupe champion de la 16è Tropicale Amissa Bongo AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le Québec annonce son appui à la formation et l’insertion des jeunes ivoiriens AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Inauguration du premier bureau régional du ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale AIP AIP/ La COP-FEA encourage la consolidation de la paix entre la Côte d’Ivoire et le Mali APS Les communes de Kaffrine et Ngniby scellent une convention de financement avec le ministère de la Culture

Les enfants de la rue refont surface dans les grandes artères de la ville de Lubumbashi


  25 Novembre      9        Société (40955),

   

Lubumbashi, 25 novembre 2022(ACP). -Les enfants de la rue, communément appelés (chegués) ont refait surface sur les grandes artères de la ville de Lubumbashi, a constaté vendredi l’ACP.

En effet, ces enfants de la rue sont visibles sur les avenues Lumumba, de la révolution, Sendwe, Kanyola, des usines, Likasi, sur le boulevard M’siri, Katuba, au niveau de la chaussée de Kasenga, M’zée Laurent désiré Kabila et au tunelle de Lubumbashi.

Malgré l’opération chegués zéro, initiée par le gouvernement provincial, ces délinquants ont réapparu et passent leur journée et nuit a chipé les téléphones, l’argent et autres biens de la population troublant ainsi l’ordre publique.

Face à cette situation, M. Yav Nicodème, chef de division des affaires sociales a indiqué que son service manque des moyens financiers et d’infrastructures pour s’occuper de ces enfants.

Il a signifié que, malgré le manque des moyens, la division encadre quelques enfants grâce aux partenaires privés notamment, l’UNICEF et les ONG d’encadrement des enfants afin de subvenir à leurs besoins.

Les enfants en rupture des liens familiaux deviennent de plus en plus nombreux dans la ville suite au manque d’encadrement car la division est dans l’incapacité de les accueillir tous.  » nous sommes dans l’incapacité de les accueillir étant donné que nous n’avons pas des locaux pour les héberger » a-t-il ajouté.

Pour sa part, FanuelSenga encadreur des enfants dans une ONG, a souhaité que l’opération chegués zéro se fasse régulièrement car ces enfants constituent un danger pour la population.

Il a souligné que, cette action doit être permanente, car il y’a des enfants qui continuent à quitter leurs familles pour la rue, et d’autres s’échappent de leur lieu où ils sont encadrés par l’État.

Dans la même catégorie