MAP Sénégal: la candidature à la présidentielle n’est pas une condition pour obtenir la liberté provisoire (ministre de la justice) MAP Conférence sur le rôle de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains dans la préservation de la sécurité spirituelle en Afrique les 24 et 25 février à Kampala MAP Gabon: Huit morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation MAP Afrique du Sud: les élections générales fixées au 29 mai (Présidence) MAP Nucléaire: Les actions en faveur du continent africain constituent une priorité stratégique pour le Maroc (Ambassadeur) MAP Somalie: un attentat à Mogadiscio fait 5 morts MAP Sénégal/Présidentielle 2024 : Le Conseil Constitutionnel entérine la liste définitive des 19 candidats MAP IOSCO : Mme Hayat réélue à la présidence du Comité Régional Afrique et Moyen-Orient MAP Gabon: La croissance devrait s’établir à 3% en 2024 (FMI) MAP La désintégration de la société sud-africaine, résultat de la dépossession des Noirs de leurs terres (étude)

Les enfants de la rue refont surface dans les grandes artères de la ville de Lubumbashi


  25 Novembre      33        Société (44421),

 

Lubumbashi, 25 novembre 2022(ACP). -Les enfants de la rue, communément appelés (chegués) ont refait surface sur les grandes artères de la ville de Lubumbashi, a constaté vendredi l’ACP.

En effet, ces enfants de la rue sont visibles sur les avenues Lumumba, de la révolution, Sendwe, Kanyola, des usines, Likasi, sur le boulevard M’siri, Katuba, au niveau de la chaussée de Kasenga, M’zée Laurent désiré Kabila et au tunelle de Lubumbashi.

Malgré l’opération chegués zéro, initiée par le gouvernement provincial, ces délinquants ont réapparu et passent leur journée et nuit a chipé les téléphones, l’argent et autres biens de la population troublant ainsi l’ordre publique.

Face à cette situation, M. Yav Nicodème, chef de division des affaires sociales a indiqué que son service manque des moyens financiers et d’infrastructures pour s’occuper de ces enfants.

Il a signifié que, malgré le manque des moyens, la division encadre quelques enfants grâce aux partenaires privés notamment, l’UNICEF et les ONG d’encadrement des enfants afin de subvenir à leurs besoins.

Les enfants en rupture des liens familiaux deviennent de plus en plus nombreux dans la ville suite au manque d’encadrement car la division est dans l’incapacité de les accueillir tous.  » nous sommes dans l’incapacité de les accueillir étant donné que nous n’avons pas des locaux pour les héberger » a-t-il ajouté.

Pour sa part, FanuelSenga encadreur des enfants dans une ONG, a souhaité que l’opération chegués zéro se fasse régulièrement car ces enfants constituent un danger pour la population.

Il a souligné que, cette action doit être permanente, car il y’a des enfants qui continuent à quitter leurs familles pour la rue, et d’autres s’échappent de leur lieu où ils sont encadrés par l’État.

Dans la même catégorie