APS MACKY SALL À KAOLACK POUR LANCER LES TRAVAUX DE DRAGAGE DU PORT APS LE PNUD RÉITÈRE SON ENGAGEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE MAP Présidentielle en RDC: Report de la visite de la délégation africaine de haut niveau qui devait se rendre lundi à Kinshasa (communiqué) ABP « Un milliard de francs CFA pour soutenir l’écosystème du numérique au Bénin » dixit Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze

Les Etats-Unis sanctionnent trois individus et six entreprises pour leur rôle dans le conflit au Sud-Soudan


  15 Décembre      11        Monde (386),

   

Washington, 15/12/2018 (MAP) – Les Etats-Unis ont annoncé vendredi des sanctions contre trois individus, dont un ex-général israélien, et six entreprises pour leur rôle dans le conflit au Sud-Soudan.

Israel Ziv, un ancien général de l’armée israélienne, et Obac William Olawo, un homme d’affaires sud-soudanais, ont été désignés par l’Office de contrôle des avoirs étrangers (OFAC) du Département du Trésor pour être les dirigeants d’entités dont les actions ont eu pour effet d’élargir ou de prolonger le conflit au Sud-Soudan, rapporte un communiqué du département d’Etat.

De son côté, Gregory Vasili, beau-frère du président sud-soudanais Salva Kiir, a été désigné par l’OFAC pour ses actions qui ont porté atteinte à la paix, à la stabilité et à la sécurité au Sud-Soudan.

L’OFAC a en outre désigné un total de six entités détenues et/ou contrôlées par Ziv et Olawo, selon la même source.

Les États-Unis envoient un message selon lequel le comportement de ces personnes est inacceptable et contraire aux efforts importants et en cours déployés par les États-Unis pour aider la population du Sud-Soudan et établir un règlement pacifique durable du conflit actuel, affirme la diplomatie américaine.

Ces désignations ouvrent la voie à la saisie des biens des trois responsables aux Etats-Unis et l’interdiction des transactions financières depuis les Etats-Unis avec eux ou leurs sociétés.

Selon le département du Trésor, Israel Ziv, patron du groupe de consultants Global CST, a utilisé une société agricole « comme couverture pour la vente d’environ 150 millions de dollars d’armes au gouvernement, dont des fusils, des lance-grenades et des lance-roquettes ».

« Alors que M. Ziv s’offrait la loyauté de hauts responsables du gouvernement sud-soudanais avec des pots-de-vin et des promesses de soutien en matière de sécurité, il aurait planifié des attaques de champs pétroliers au Soudan du Sud par des mercenaires, en vue de créer un problème que seule sa société et ses associés pouvaient résoudre », ajoute le Trésor américain dans un communiqué, notant que Obac William Olawo est, quant à lui, accusé d’être impliqué dans un trafic d’armes et de matériel à destination du Soudan du Sud.

De son côté, Gregory Vasili, beau-frère du président sud-soudanais Salva Kiir, est, lui, sanctionné pour avoir dirigé des violences claniques dans l’Etat régional de Gogrial, dont il était le gouverneur en 2017. Ces violences auraient provoqué « la mort de nombreux civils et la fuite de milliers de personnes », selon la même source.

Il aurait également « été impliqué dans diverses activités illicites, dont un scandale de livraison de nourriture, et pour avoir remporté des contrats de gaz avec l’armée sud-soudanaise alors qu’il en faisait partie ».

HN.

Dans la même catégorie