MAP Tunisie: la présidentielle prévue entre septembre et octobre 2024 (instance électorale) MAP Le PAM tire la sonnette d’alarme face à la persistance de l’insécurité alimentaire au Malawi MAP MSF s’inquiète de la flambée du choléra en Zambie MAP Bénin: la BAD envisage d’accorder des opportunités d’affaires au secteur privé MAP Madagascar: les femmes et les filles confrontées à une multitude de défis (BM) MAP La Banque centrale du Nigeria augmente son taux d’intérêt à 22,75% MAP Cameroun: Saisie de 15kg de cocaïne à l’aéroport international de Douala MAP Le Ghana déterminé à achever la restructuration de sa dette extérieure dès que possible (président) MAP Quatre morts dans un accident de bateau au Nigeria MAP Cap-Vert: Plus de 900.000 touristes ont visité l’Archipel en 2023 (ministre)

Les Japonais veulent développer l’industrie automobile en Angola


  24 Octobre      61        Industrie (257),

 

Cazenga – Les députés japonais ont exprimé lundi, à Luanda, leur désir de continuer à contribuer, à travers la coopération, au développement industriel de l’Angola, dans le secteur automobile.

Les députés ont exprimé cet intérêt lors d’une visite visant à s’informer du fonctionnement de l’Académie Toyota Angola, dans le cadre de la coopération entre les deux pays dans le domaine de la formation professionnelle automobile.

L’académie susmentionnée, située dans les locaux du Centre Professionnel Cazenga, est le résultat des accords de coopération entre l’Angola et le Japon, signés depuis 2009.

Pour le député japonais Keiichiro Asao, la poursuite des investissements dans la formation professionnelle en Angola pourrait ouvrir la porte à davantage d’investissements dans ce secteur.

« L’Angola compte beaucoup de jeunes et nous entendons, à travers ce projet, attirer l’attention sur les autres et coopérer pour le développement de ce secteur », a déclaré le parlementaire, soulignant qu’il espère également que les deux pays puissent bénéficier de cette coopération.

A l’occasion, le secrétaire d’État au Travail et à la Sécurité sociale, Pedro Filipe, a rappelé que le projet existe depuis plus de trois ans et vise à préparer une main d’œuvre nationale qualifiée pour pouvoir répondre aux défis du marché.

Il a indiqué qu’au cours des deux dernières années, 20 formateurs ont été formés et transmettent déjà leurs connaissances à 120 autres jeunes dans le domaine de la mécanique.

La coopération entre l’Angola et le Japon a débuté en 1988, avec une aide d’urgence fournie par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Dans la même catégorie