ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

Les jeunes agronomes congolais invités à initier les microcrédits


  21 Juin      2        Agriculture (2223),

   

Kinshasa, 21 juin 2021 (ACP).- Le président de l’organisation non gouvernementale dénommée « Agro développement », José Lumanya, a invité lundi, les jeunes agronomes congolais regroupés au sein de cette structure, à la mise en œuvre des projets et programmes pour une autonomie financière ; à initier des microcrédits ; des entreprises et à créer des emplois susceptibles de générer des revenus. M. José Lumanya, qui l’a indiqué au cours d’un séminaire agricole de Kinshasa organisé dans la même ville, a fait savoir que ces jeunes sont également capables de mettre en place des micro-entreprises de production des intrants bio notamment, des engrais organiques, des pesticides solides et liquides bio pesticides.

Selon lui, l’usage des produits-bio comme intrants dans la production agricole nécessite des initiatives locales, en vue d’atteindre les objectifs de développement durable. Il s’agit de préconiser l’agriculture durable, d’assurer la sécurité alimentaire et d’améliorer la nutrition en éradiquant la faim d’ici 2030.

M.Lumanya a, à cette occasion, rappelé l’idée d’un jeune agronome béninois qui a permis de créer et de transformer des grains de « neem », un arbre aux nombreuses vertus, en engrais de « neem » et en pesticide-bio au Bénin, créant ainsi la bio phyto. Il a fait remarquer que de nombreux agriculteurs qui utilisent ces produits depuis 2016, se sont déclarés satisfaits pour la protection de leurs sols et de leur santé.

Dans la même catégorie