APS LA LIGUE PROFESSIONNELLE APPELLE AU FAIR-PLAY POUR FINIR LA SAISON EN BEAUTÉ (COMMUNIQUÉ) GNA NDPC holds stakeholders engagement to improve food nutrition systems GNA Help save the forestry industry – Forestry Association cries GNA CHAG launches six months revolving fund for member facilities AIB Burkina : Un forum pour accompagner les collectivités territoriales AIB Burkina : Le gouvernement veut assainir les exploitants de la filière cinéma APS VERS UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR L’ENRÔLEMENT DES DEMANDEURS D’EMPLOI APS OIGNON : A POTOU, COMMERÇANTS ET PRODUCTEURS DÉNONCENT UNE « CONCURRENCE DÉLOYALE’’ DE L’AGROBUSINESS APS DAKAR DEM DIKK : VERS DES PARTENARIATS AVEC DES FOURNISSEURS EUROPÉENS APS MACKY SALL : ‘’LE DATA CENTER DE DIAMNIADIO EST UNE GRANDE RÉVOLUTION POUR NOTRE SOUVERAINETÉ DIGITALE’’

LES JEUNES INVITÉS À FAIRE BON USAGE DES RÉSEAUX SOCIAUX


  10 Mai      4        Education (5180), Médias (1780),

   

Diass (Mbour), 10 mai (APS) – Le directeur général du Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC), Mamadou Ndione, invite les Sénégalais, particulièrement les jeunes, à faire bon usage des réseaux sociaux et d’en faire un instrument de lutte contre les dérives sociales.
’’Il faut faire bon usage des réseaux sociaux et non un instrument de promotion des contre-valeurs. Ils peuvent constituer un moyen très efficace d’éducation et de promotion des valeurs que notre culture et notre religion ont voulues’’, a notamment dit M. Ndione.

Il s’exprimait lors d’un concours de récitation du Coran, à Diass, dans le département de Mbour (ouest). Une occasion saisie par les organisateurs pour prier pour la paix et la stabilité socioéconomique du pays.

Demandant aux uns et aux autres d’utiliser les réseaux sociaux à bon escient, M. Ndione est d’avis qu’on a beau éduquer ses enfants en leur inculquant les valeurs les plus importantes, les risques peuvent être énormes s’ils ne sont pas bien sensibilisés sur les réseaux sociaux.

Le maire de Diass estime que les ’’recommandations divines, la Sunna du prophète Mahomet (PSL) et le legs des anciens’’ peuvent nous protéger « des inconvénients des réseaux sociaux qui, à son avis, ne doivent nullement être une « plateforme d’injures ».

’’On dirait que les jeunes Sénégalais, pour la plupart, rivalisent dans la promotion des contre-valeurs. Il suffit d’un clic sur un post pour se rendre compte de l’immensité de la perte des valeurs chez les jeunes’’, s’est-il indigné.

Mamadou Ndione estime que les réseaux sociaux peuvent être utilisés dans le respect mutuel, dans l’acceptation de la différence, de la diversité.

Dans la même catégorie