APS Émeutes : 20 organisations de la société civile invitent Macky Sall et Ousmane Sonko à un « dialogue direct » MAP Le Maroc réitère son engagement à soutenir l’AIEA dans la promotion de l’énergie nucléaire pacifique en Afrique AGP Gabon : La foire égyptienne fait son retour à Port-Gentil AGP Gabon : Fin du périple du Haut-commissariat de la République dans le Woleu-Ntem AIP Bientôt un comité de veille pour la prévention des conflits dans le Gbêkê ANP Ouverture à Niamey d’un forum inaugural sur l’engagement du secteur privé dans l’initiative Grande Muraille Verte ANP Tahoua : Actualisation des textes juridiques régissant les domaines publics et privés de l’État en matière du foncier rural AIP Le PN-OEV recherche un milliard FCFA au profit d’enfants et orphelins rendus vulnérables du fait du VIH/Sida AIP Africa CEO Forum: Le Premier ministre favorable pour l’intégration des futurs champions nationaux dans les chaînes de valeurs mondiales AIP Le conseil municipal d’Attécoubé réaffirme son engagement à faire de la lutte contre l’échec scolaire son cheval de bataille

Les ministres des AE de l’OCI saluent le rôle pionnier de SM le Roi, en tant que Leader de l’UA sur la question de la Migration


  17 Mars      29        Migration (412),

 

Nouakchott, 17/03/2023 (MAP)- Le 49ème Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), tenu les 16 et 17 mars à Nouakchott, a salué le rôle pionnier de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en tant que Leader de l’Union africaine sur la question de la Migration, ainsi que la politique du Maroc en la matière.

Au terme des travaux de cette session, à laquelle le Maroc était représenté par une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, les ministres ont mis l’accent sur les efforts consentis par le Royaume dans le domaine de la migration ainsi que la pertinence de sa politique d’intégration des migrants, en régularisant leur situation juridique et en leur offrant les conditions d’une vie décente.

Le Conseil s’est, également, félicité de la mise en place au Maroc de l’Observatoire africain des migrations.

Cette session, organisée sous le thème « le juste milieu et la modération : gage de sécurité et de stabilité », a été l’occasion, aussi, de mettre en avant les actions menées par le Royaume, sous le leadership de Sa Majesté le Roi, pour rétablir la sécurité et la stabilité dans plusieurs Etats membres de l’OCI, notamment en Afrique.

A cet égard, les ministres ont salué le rôle actif du Maroc, qui assure depuis 2021 la présidence de la Configuration République Centrafricaine de la Commission de consolidation de la paix des Nations unies (CCP) et de ses efforts dans la consolidation de la paix dans ce pays.

Le Conseil s’est, également, félicité de l’ouverture à Rabat du Bureau Programme des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique.

Dans ce sens, il a appelé les Etats membres de l’OCI à tirer profit de ce partenariat et des projets conjoints mis en œuvre par ce bureau dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

En outre, le Conseil a mis en exergue l’organisation par le Maroc de la réunion de haut niveau des chefs des agences de lutte contre le terrorisme et de sécurité des pays de l’Afrique du Nord et du Sahel, tenue les 23 et 24 juin 2022 à Marrakech.

Dans le même contexte, le Conseil a mis en exergue les efforts déployés par le Royaume en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme à travers ses initiatives entreprises aux niveaux régional et international, couronnées par l’inauguration du Bureau du programme de l’ONU pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique, ainsi que la coprésidence avec le Canada du Forum mondial de lutte contre le terrorisme et la tenue à Marrakech, le 11 mai 2022, de la Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre « Daech ».

Il a affirmé que « les menaces que représentent les groupes séparatistes pour la stabilité politique et sécuritaire dans de nombreuses régions sont aussi dangereuses que celles émanant des groupes terroristes et extrémistes, eu égard à leurs alliances et leur accès à des moyens financiers et tactiques, ce qui exige l’adoption par les Etats membres d’une approche globale pour renforcer les efforts de lutte contre les principaux facteurs de la propagation de l’extrémisme, du terrorisme et du séparatisme.

Le Conseil a, également, salué le don d’un million de dollars, accordé par le Maroc, sur Hautes Instructions Royales, au profit du peuple yéménite, à l’occasion de la tenue, le 1er mars 2021, de la réunion de haut niveau sur le Plan d’intervention humanitaire dans ce pays, ainsi que l’assistance fournie par le Royaume à l’Union des Comores, portant sur des équipements médicaux pour faire face à la pandémie de Covid-19.

La délégation marocaine à cette réunion comprend également MM. Hamid Chabar, ambassadeur du Maroc en Mauritanie, Fouad Akhrif, Directeur du Machrek, du Golfe et des Organisations Arabes et Islamiques au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE, Abdelali Al-Jahed et El Hassan Badri, respectivement chef de Division des Organisations arabes et islamiques et chef du service de l’OCI au ministère, ainsi que Othman Rehhou, adjoint du délégué permanent du Royaume auprès de l’OCI.

Cette session de deux jours, à laquelle a assisté le directeur chargé de la gestion de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, Mohamed Salem Echarkaoui, a porté sur d’autres questions notamment la question palestinienne, l’évolution de la situation en Afghanistan et dans la région du Sahel.

Dans la même catégorie