AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

Les mouvements politiques AFD et LMP suspendent leur participation aux activités de la CEI


  1 Octobre      55        Politique (25797),

 

Abidjan, 1er oct 2020 (AIP) – Le secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), Issiaka Sangaré, annonce au nom des mouvements politiques que sont l’Alliance des Forces démocratique (AFD) et la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP), la suspension de leur participation aux activités de la Commission électorale indépendante (CEI), dans le cadre de l’élection présidentielle d’Octobre 2020.

Il a fait cette déclaration, mercredi 30 septembre 2020, lors d’une conférence de presse conjointe de ces mouvements politiques AFD –LMP dirigés respectivement par le président du FPI , Pascal Affi N’Guessan et Kabran Appiah, à Abidjan.

M. Sangaré appelle les représentants de ces partis à attendre de recevoir de nouvelles instructions. Il a invité le gouvernement à l’urgence d’une concertation élargie avec l’opposition, « un dialogue franc pour l’adoption de conditions pour la mise en place consensuelle des commissions électorales communales, sous préfectorales, départementales, régionales, et à l’étranger ».

Le porte-parole du gouvernement, le ministre Sidi Touré, avait annoncé, mercredi 29 juillet 2020, à l’issue du Conseil des ministres, des ajustements au niveau des CEI locales, conformément à la décision du gouvernement d’introduire une personnalité de l’opposition, le 4 mars 2020.

A cet effet, Siaka Bamba avait été désigné, le 1er Août 2020 par le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, comme représentant de son parti à la CEI. Le PDCI et le FPI avaient, par la suite, retiré leur participation dans les démembrements de la CEI, qu’ils jugent non consensuelles.

Face à l’obligation dans l’application de la loi portant composition, organisation, attribution et fonctionnement de la CEI, cette institution a procédé, du 15 au 22 septembre, à l’installation des commissions électorales locales et l’élection des membres des bureaux respectifs sur toute l’étendue national, ainsi que dans les commissions électorales des représentations diplomatiques ivoiriennes à l’étranger, sans les délégués du PDCI et de l’AFD-LMP.

Dans la même catégorie