MAP Les provinces du Sud du Maroc connaissent un développement exponentiel (directeur de think tank vietnamien) AIB Simon Compaoré conseille Sidwaya de fidéliser son lectorat AIB Location d’un bâtiment à 4 millions FCFA pour son ministère : Simon Compaoré dément à nouveau AIP Côte d’Ivoire/ La Drenetfp de Korhogo à l’heure de examens blancs régionaux AIP Côte d’Ivoire/ Deux quartiers de Tiassalé bientôt connectés au réseau électrique AIP Interview/ Jean-Marie Somet (DG de Côte d’Ivoire Tourisme) : «Le SITA, la Côte d’Ivoire y gagne énormément » ANP Huit (8) personnes tuées par des bandits armés dans trois villages de la Région de Tillabéry (Presse) MAP SIAM 2018: un Salon continental ouvert sur le monde MAP Ouverture à Rabat des travaux du forum parlementaire économique afro-arabe AGP 10 prétendants à la présidence du Centre gabonais des élections

Les opérateurs économiques appelés à respecter le taux de change de la BCC


  21 Août      38        Société (37517),

   

Kinshasa, 21 Août 2017 (ACP).- Le ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale, Joseph Kapika appelle les opérateurs économiques à respecter le taux de change fixé par la Banque Centrale du Congo (BCC), et de l’appliquer sur le terrain, à l’issue d’une descente qu’il a effectuée le week-end dans quelques grandes surfaces (Super Marché) de la ville de Kinshasa, dans le cadre de contrôle des prix.

Le ministre Kapika a également déploré le fait que le taux pratiqué par certains opérateurs économiques sur le marché était trop élevé par rapport à celui des cambistes et aussi différent de celui fixé par la BCC.

Il en a profité pour rappeler à ces derniers que la BCC a mis à la disposition des banques commerciales, une somme de l’ordre de 20 millions de dollars américains, pour faciliter l’acquisition des devises aux opérateurs économiques pour leurs importations.

Cette somme, a-t-il dit, se trouve à la Banque centrale du Congo mais les banques commerciales n’ont toujours pas de francs congolais pour acheter ces devises.

Le ministre d’Etat en charge de l’Economie a invité les opérateurs économiques à la prise de conscience afin de stabiliser le cadre macroéconomique du pays, tout en respectant le taux de change appliqué par la Banque centrale du Congo. ACP/Fng/Kayu/Wet

Dans la même catégorie