AGP Boké-Administration : Le nouveau chef de quartier de Yomboya installé AGP Guinée/Conseil des Ministres : Le chef de l’Etat a insisté sur la nécessité d’accroitre sensiblement les tests PCR AGP Guinée/ Conseil des Ministres : le chef de l’Etat ordonne le ministre des AE de produire un état détaillé du paiement des contributions AGP Guinée/ Conseil des Ministres : Le chef de l’Etat instruit le ministre du budget de veiller scrupuleusement au paiement destiné à l’état ANGOP Covid-19: Angola reports 189 recoveries, 178 new infections ANGOP Angola with $14.7 bn of international net reserves ANGOP Government hikes fuel export taxes ANGOP Les échanges entre l’Angola et l’Allemagne s’élèvent à 120 millions d’euros AGP Gabon : Décès de l’ancien ministre Fabien Owono Essono AGP Gabon : Des Barrières électriques comme solution au conflit homme-éléphant dans l’Ogooué-Maritime

Les populations de Nassian appelées à protéger le Parc national de la Comoé


  8 Février      23        Environnement/Eaux/Forêts (3092), Société (34379),

   

Abidjan, 08 fev (AIP))- Le député de Nassian, Krah Kouassi Eugène, a appelé les populations du département à protéger le Parc national de la Comoé, en dénonçant les activités d’orpaillage, de braconnage, de la pêche, de sciage de bois et l’agriculture au sein de la réserve.

Il a lancé cet appel lors de la célébration de la 24ème Journée nationale de lutte contre les feux de brousse, le 31 janvier.

M. Krah a invité les populations à soutenir les actions du gouvernement quant à la protection de la biodiversité. Cependant, il a salué les efforts effectués par les populations contre les feux de brousse. « C’est une avancée notable dans le département de Nassian quand on sait que les feux de brousse ont ravagé à Koun-Fao 3.370 ha de cultures, 337 cases,17 personnes tuées entre 2000 et 2006. Ce chiffre est presque identique à celui de 2010 à 2016 », a-t-il révélé.

Le Parc national de la Comoé, créé en 1968 et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983, est la plus grande réserve de flore et de faune en Côte d’Ivoire avec une superficie de 1.150.000 hectares.

Il devance ainsi les parcs nationaux de Taï, 350 000 ha, de la Marahoué 101 000 ha, du Mont Sangbé 95 000 ha, Mont Péko 34 000 ha, le parc animalier d’Abokouamékro 21 000 ha et celui d’Asagny 19.400 ha. Malheureusement, cette grande réserve nationale est constamment menacée par les activités des populations riveraines.

nkf/ena/cmas

Dans la même catégorie