APS « RAABI », LE DESTIN TRAGIQUE DE LA FEMME SÉNÉGALAISE SUR LES PLANCHES DE SORANO AIP Une mission de redynamisation du comité local de lutte contre la migration irrégulière à Daloa AIP Un plan d’action en élaboration pour repenser le système LMD dans le supérieur public AIP Le budget triennal 2023-2025 de la commune de N’douci en hausse APS Un animateur de radio invite les jeunes chanteurs à davantage s’inspirer du folklore local APS SAINT-LOUIS : LES PARTENAIRES SOCIAUX INVITÉS À PRIVILÉGIER LE DIALOGUE APS Diverses activités culturelles au menu du Festival de cinéma « Les Téranga » APS 1,4 milliards FCFA pour soutenir des projets de la Grande muraille verte GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi GNA Corruption: Let’s stand for our values – Emile Short

Les populations de Sikensi invitées à s’approprier les droits de l’homme


  20 Mai      15        Société (39165),

   

Sikensi, 20 mai 2022 (AIP)- Le défenseur-chef divisionnaire de l’Organisation des droits de l’homme (ODH) dans l’Agneby-Tiassa, Legbo Zéphirin, a invité jeudi 19 mai 2022, les populations de Sikensi à s’approprier les droits de l’homme en vue de leur bien-être et du maintien de la paix dans le département.

M. Legbo s’exprimait au terme d’une réunion ordinaire tenue avec ses membres de la section ODH de Sikensi, tenue au foyer polyvalent de la mairie de la ville.

« J’invite les citoyens de Sikensi à prêter une attention particulière aux droits de l’homme. Ils doivent s’en approprier, car c’est la solution à nos problèmes », a-t-il déclaré dans un entretien à l’AIP.

Le défenseur des droits humains, assisté du commissaire défenseur des droits de l’homme à Sikensi, Ahoué Yacinthe, a relevé que sa structure mène, depuis son existence en janvier 2020 à Sikensi, plusieurs actions en la matière au profit des habitants du département.

Il a, à ce titre rappelé des cas d’intervention initiées, suite à des enquêtes menées par leurs soins, en faveur d’individus interpellés « abusivement » par des agents des forces de sécurité. Il s’agit notamment, a-t-il soutenu, de l’arrestation en novembre 2021 à Sahuyé (sous-préfecture de Gomon), d’un présumé trafiquant de drogue, finalement libéré pour faute de preuves, après les démarches entreprises par son équipe.

M Legbo a également évoqué le dénouement, du fait de leur activisme appuyé aussi par le volet assistance juridique, de problèmes touchant les litiges fonciers et de cas d’abus sur mineur, respectivement à Bakanou A (sous-préfecture de Sikensi) depuis 2012-2013, et à Sikensi en février 2022.

L’ODH Sikensi prévoit d’organiser bientôt dans le département, un forum des droits de l’homme précédé d’une tournée d’explication de la mission de l’organisation aux populations, a-t-on appris

Dans la même catégorie