APS CONFÉRENCE DE PRESSE DE LANCEMENT DU FESPACO À DAKAR, LUNDI APS A DAKAR ET MBOUR, DES RESTAURANTS LABELLISÉS ’’ZÉRO DÉCHET’’ APS LE FOOTBALLEUR MAKHÈTE DIOP RACONTE SON EXPÉRIENCE DANS LE GOLFE DANS UN OUVRAGE MAP Calvaire des populations de Tindouf et violences contre les migrants: l’Algérie devant ses responsabilités APS MAME FAMEW CAMARA EXPLIQUE L’IMPORTANCE DE LA PLACE DE LA FEMME DANS SES ŒUVRES APS CETTE RENCONTRE CONTRE LES EMIRATS ARABES UNIS EST UTILE (COACH) GNA Africa should address challenges of Covid-19 – President Akuffo Addo APS LES NOUVEAUX CHANTIERS DE LA FÉDÉRATION SERONT LA MASSIFICATION ET LE DÉVELOPPEMENT DU HANDBALL MASCULIN (PRÉSIDENT) APS SURVIE DE L’ENFANT : UN PLAN DE COMMUNICATION EN COURS D’ÉLABORATION POUR BOOSTER LES INDICATEURS APS MAME FAMEW CAMARA : ’’IL FAUT FAIRE DE LA LECTURE UNE DISTRACTION’’

LES PRÉSIDENTS DES CORPS DE MÉTIERS ET LES RESPONSABLES DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES SENSIBILISÉS


  28 Septembre      19        Finance (549),

   

Notse, 28 sept. (ATOP) – Le Comité local de gestion de la riposte à la Covid-19 (CLGR) de Haho a entretenu, le vendredi 25 septembre à Notsè, les présidents des corps de métiers de la chambre préfectorale, les responsables des institutions financières et des chefs traditionnels sur les mesures barrières à adopter pour éviter la contamination du coronavirus (Covid-19).
Cette sensibilisation marquée par la distribution des posters en français et en Ewe, vise à amener les populations à se protéger et à protéger les autres et à lutter contre cette pandémie.
Le préfet de Haho, Tchangani Awo, président du CLGR-Haho a indiqué que le coronavirus continue de faire de nombreuses victimes au sein de nos populations surtout chez les personnes âgées. Il a rappelé les causes, les moyens de prévention et de lutte contre la pandémie et invité l’assistance au respect scrupuleux des gestes barrières pour être à l’abri de la maladie.
Le représentant du directeur préfectoral de la Santé (DPS) de Haho, M. Gnanguissa Aklesso, ingénieur de génie sanitaire à l’hôpital de Notsè a, pour sa part, abordé les inconvénients du relâchement des mesures barrières édictées par le gouvernement, gestes simples pour préserver sa santé et celle des autres. Il est revenu les mesures barrières notamment se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon, utiliser une solution hydro-alcoolique, porter correctement le masque, respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres, éviter les embrassades et de se serrer les mains.
M. Gnanguissa s’est également insurgé contre ceux qui refusent délibérément de respecter les mesures barrières et disent que la pandémie n’est qu’une scène orchestrée par le gouvernement pour bénéficier de l’aide de l’OMS en mettant en exergue les risques qui, en découlent entre-autres, l’augmentation des cas infectés. Il a rappelé les avantages de la dénonciation des voyageurs au sein de chaque ménage à travers un numéro vert « 70 54 95 13 » pour une prise en charge psychologique.
Le chef canton de Notsè, Togbui Agokoli IV, président des chefs traditionnels du Togo a demandé à l’auditoire de se mettre à la tâche malgré les difficultés quotidiennes qu’il rencontre afin de limiter la propagation de cette pandémie.

Dans la même catégorie