APS COACH DES LIONNES : LA FÉDÉRATION PRIVILÉGIE LA CONTINUITÉ EN MISANT SUR YACINE MESSAOUDI (PRÉSIDENT) APS LANCEMENT DE LA DEUXIÈME ÉDITION DU GRAND CARNAVAL DE DAKAR APS APRÈS OMAN, LES LIONS ONT DÉFAIT LES EMIRATS ARABES UNIS APS CONFÉRENCE DE PRESSE DE LANCEMENT DU FESPACO À DAKAR, LUNDI APS A DAKAR ET MBOUR, DES RESTAURANTS LABELLISÉS ’’ZÉRO DÉCHET’’ APS LE FOOTBALLEUR MAKHÈTE DIOP RACONTE SON EXPÉRIENCE DANS LE GOLFE DANS UN OUVRAGE MAP Calvaire des populations de Tindouf et violences contre les migrants: l’Algérie devant ses responsabilités APS MAME FAMEW CAMARA EXPLIQUE L’IMPORTANCE DE LA PLACE DE LA FEMME DANS SES ŒUVRES APS CETTE RENCONTRE CONTRE LES EMIRATS ARABES UNIS EST UTILE (COACH) GNA Africa should address challenges of Covid-19 – President Akuffo Addo

Les questions de finances publiques nécessitent la formation des députés (parlementaire)


  3 Juillet      69        Economie (12403), Finance (549), Politique (17424),

   

Dakar, 2 juil (APS) – La grande complexité des questions liées à la gestion des finances publiques implique une formation des parlementaires, pour leur permettre d’avoir les outils nécessaires au moment de voter le budget, a indiqué lundi le député Serigne Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly.

 »Vu la complexité des questions qui ont un rapport direct avec les finances publiques et l’exécution du budget de l’Etat, nous avons besoin d’être renforcés pour pouvoir faire face à nos missions », a-t-il notamment déclaré, lundi à Saly-Portudal (Mbour, ouest).

Il s’exprimait à l’occasion de la cérémonie d’ouverture d’un atelier de renforcement des capacités des parlementaires sur le contrôle budgétaire et l’évaluation des politiques publiques. Cette rencontre se tient à l’initiative de la Commission de l’économie générale, des finances, du plan et de la coopération économique de l’Assemblée nationale.

 »Même si nous jugeons très importante cette activité, nous déplorons le retard accusé dans l’organisation de ces sessions de formation qui auraient dû être organisées avant même la fin de la session parlementaire sur le budget », a estimé le député membre de ladite commission.

Mais,  »il vaut mieux tard que jamais », a reconnu le député, évoquant en l’occurrence des thématiques  »très importantes » pour les députés qui, à l’en croire, doivent être au fait de tout ce qui a un lien avec le budget et la gestion des deniers publiques.

ADE/ASG/OID

Dans la même catégorie