AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho AIB Burkina : le gouvernement veut produire de l’engrais à hauteur de 15 milliards FCFA pour améliorer la production agricole AIB Burkina : le gouvernement veut porter le taux d’électrification rurale à 50 % en 2028 MAP L’ECOSOCC de l’UA a oeuvré sous la présidence marocaine à impliquer les Organisations de la Société Civile et la Diaspora MAP Une délégation turque au Niger pour renforcer la coopération militaire et économique MAP Quatre tueurs à gages abattus lors d’une fusillade à Durban (police) MAP Renforcement de la coopération entre le Sénégal et les États-Unis APS SENEGAL-DROGUES /40,3 Kg de cocaïne saisis à l’AIBD (Douanes) APS L’Afrique représente plus de la moitié des urgences sanitaires dans le monde (OMS) APS Louga : lancement d’une opération de plantation de 5000 arbres

Les Sapeur-pompiers alertent sur les difficultés d’intervention dans l’Indénié-Djuablin


  3 Mars      43        Société (45924),

 

Abengourou, 03 mars 2023 (AIP) – Les sapeurs-pompiers civils du Centre de secours d’urgence (CSU) d’Abengourou ont alerté sur le déficit de moyens et les conditions difficiles d’intervention dans l’indénié-Djuablin, mercredi 1er mars 2023, lors de la 33e Journée mondiale de la protection civile (JMPC).

Le tableau dressant le bilan des activités de 2022 présente un effectif de 82 agents insuffisant, vu que la zone de compétence est élargie. Elle s’étend sur une superficie de 6919,55 km² et prend compte les départements d’Abengourou, de Bettié et d’Agnibilékrou pour 700 000 habitants. « Malheureusement, nous sommes représentés seulement au chef-lieu de région à Abengourou », a informé le commandant de la CSU, Inza Coulibaly.

M. Coulibaly a fait observer qu’en cas de sinistre de grande envergure dans les autres départements, « il sera difficile pour nous de réagir avec promptitude à cause de la distance et surtout en ce qui concerne le département de Bettié qui est inaccessible à cause de l’État de la route ».

Il a souligné l’insuffisance de matériels d’intervention terrestre et fluvial, de radio portatif pour les opérations de secours, l’instabilité de l’électricité au sein de la caserne, la présence d’un poteau d’incendie à l’entrée de la caserne, mais non fonctionnel, l’insuffisance d’ambulances pour toute une région et l’impossible d’effectuer plusieurs interventions simultanées.

Le bilan 2022 indique 838 interventions contre 885, soit une baisse de 5,31 % due à la sensibilisation accrue.

Le commandant du CSU a sollicité l’aide des autorités locales et des bonnes volontés pour accompagner les sapeurs-pompiers de l’Indénié-Djuablin qui restent « toujours déterminés même sans moyens à sauver des vies et protéger beaucoup de bien ».

Le Roi, Nanan Boa Kouassi III, a salué lors de la célébration de la 278e fête de l’igname, vendredi 17 février, les fonctionnaires et agents de l’État pour le travail abattu dans l’Indénié-Djuablin avec une mention spéciale adressée à l’Office national de la protection civile (ONPC). Ceux-ci, « malgré leur mobilité limitée, sont prompts à secourir la population de façon professionnelle », a déclaré son porte-parole, Nanan Kouamé Kouadio II.

La 33e Journée mondiale de la protection civile a pour thème « Rôle des technologies de l’information dans l’évaluation des risques ».Côte d’Ivoire-AIP/ Les Sapeur-pompiers alertent sur les difficultés d’intervention dans l’Indénié-Djuablin
Abengourou, 03 mars 2023 (AIP) – Les sapeurs-pompiers civils du Centre de secours d’urgence (CSU) d’Abengourou ont alerté sur le déficit de moyens et les conditions difficiles d’intervention dans l’indénié-Djuablin, mercredi 1er mars 2023, lors de la 33e Journée mondiale de la protection civile (JMPC).

Le tableau dressant le bilan des activités de 2022 présente un effectif de 82 agents insuffisant, vu que la zone de compétence est élargie. Elle s’étend sur une superficie de 6919,55 km² et prend compte les départements d’Abengourou, de Bettié et d’Agnibilékrou pour 700 000 habitants. « Malheureusement, nous sommes représentés seulement au chef-lieu de région à Abengourou », a informé le commandant de la CSU, Inza Coulibaly.

M. Coulibaly a fait observer qu’en cas de sinistre de grande envergure dans les autres départements, « il sera difficile pour nous de réagir avec promptitude à cause de la distance et surtout en ce qui concerne le département de Bettié qui est inaccessible à cause de l’État de la route ».

Il a souligné l’insuffisance de matériels d’intervention terrestre et fluvial, de radio portatif pour les opérations de secours, l’instabilité de l’électricité au sein de la caserne, la présence d’un poteau d’incendie à l’entrée de la caserne, mais non fonctionnel, l’insuffisance d’ambulances pour toute une région et l’impossible d’effectuer plusieurs interventions simultanées.

Le bilan 2022 indique 838 interventions contre 885, soit une baisse de 5,31 % due à la sensibilisation accrue.

Le commandant du CSU a sollicité l’aide des autorités locales et des bonnes volontés pour accompagner les sapeurs-pompiers de l’Indénié-Djuablin qui restent « toujours déterminés même sans moyens à sauver des vies et protéger beaucoup de bien ».

Le Roi, Nanan Boa Kouassi III, a salué lors de la célébration de la 278e fête de l’igname, vendredi 17 février, les fonctionnaires et agents de l’État pour le travail abattu dans l’Indénié-Djuablin avec une mention spéciale adressée à l’Office national de la protection civile (ONPC). Ceux-ci, « malgré leur mobilité limitée, sont prompts à secourir la population de façon professionnelle », a déclaré son porte-parole, Nanan Kouamé Kouadio II.

La 33e Journée mondiale de la protection civile a pour thème « Rôle des technologies de l’information dans l’évaluation des risques ».

Dans la même catégorie