ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf: LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

Les Zimbabwéens se rendent aux urnes pour des élections législatives partielles


  9 Décembre      15        Monde (1804), Politique (24719),

 

Harare, 09/12/2023 -(MAP)- Les électeurs zimbabwéens se rendent, ce samedi, aux urnes pour des élections législatives partielles marquées par l’absence quasi-totale des candidats de l’opposition.

« Les bureaux de vote ont ouvert à 07H00 (05H00 GMT) dans les secteurs où se tiennent des élections partielles et les électeurs font déjà la queue pour déposer leur bulletin », a déclaré la Commission électorale zimbabwéenne (ZEC).

Cette semaine, un tribunal d’Harare a ordonné que 8 sur 9 représentants du premier parti d’opposition, la Coalition des citoyens pour le changement (CCC), ne soient « pas candidats aux élections partielles » et que leurs noms ne soient pas « inclus sur les bulletins de vote ».

La CCC a indiqué avoir fait appel de cette décision qui intervient dans un contexte politique tendu dans ce pays d’Afrique australe, au lendemain du scrutin du 23 août dernier qui a abouti à la réélection du Président Emmerson Mnangagwa (81 ans).

Début octobre, Sengezo Tshabangu, qui s’est présenté comme le « Secrétaire général par intérim » de la CCC, a adressé une lettre à l’Assemblée nationale prétendant que 15 députés avaient quitté la formation politique et, par conséquent, n’ont plus droit de siéger au Parlement.

Le président du Parlement a donc déclaré les postes vacants auprès de la Commission électorale, ouvrant la voie à des élections partielles dans neuf circonscriptions, le reste des sièges ayant été attribués selon le scrutin proportionnel.

Il ne manque que 10 sièges à l’Union nationale africaine du Zimbabwe – Front patriotique (Zanu-PF au pouvoir) pour décrocher la majorité des deux tiers au Parlement.

Dans la même catégorie