MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

L’état de conservation de la forêt classée du Cavally jugé « mitigé » (Earthworm)


  16 Mars      30        Environnement/Eaux/Forêts (6756),

 

Taï, 16 mars 2023 (AIP) – La fondation Earthworm juge « mitigé » l’état de conservation de la forêt classée du Cavally, avec des pertes non négligeables constatées les trois derniers trimestres de l’année 2022.

Cette révélation a été faite, mercredi 15 mars 2023, à la salle de conférence de la préfecture, lors de la cérémonie de restitution des résultats des activités de conservation de cette fondation qui signale, toutefois, une baisse globale de la déforestation dans cette aire protégé.

Ces activités de conservation sont articulées autour de deux piliers, à savoir la restauration des parcelles dégradées et le renforcement de la résilience des populations riveraines, afin de minimiser les tentatives d’exploitation illicite.

Sur le premier axe, 1.298 hectares dégradés ont connu une régénération naturelle quand plus de 1000 autres ont été reboisés. Toutefois, après une baisse globale et régulière de la déforestation, les trois derniers trimestres ont été marqués par une relative hausse de la moyenne de dégradation.

De l’avis du directeur général de la forêt et de la faune, le colonel major Lucien Kouassi, le système de surveillance et de contrôle doit être renforcé pour que cette dégradation ne se poursuive pas.

En ce qui concerne la résilience des populations riveraines, les actions de sensibilisation, la lutte contre le travail des enfants et le renforcement des capacités des planteurs, notamment dans l’agroforesterie ont permis l’adhésion massive, surtout des autochtones, aux comportements nécessaires à la protection de la forêt classée du Cavally.

La fondation Earthworm est chargée de la mise en œuvre d’une convention entre Nestlé et le ministère des Eaux et Forêts, dans le cadre du « Projet Cavally », un programme de conservation de la biodiversité de la forêt classée du Cavally, qui arrive à son terme en juin 2023, trois ans après avoir démarrage.

Dans la même catégorie