APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

L’Etat du Sénégal ”engagé à accompagner davantage” les secteurs du cinéma et des arts, selon Bacary Sarr


  9 Juin      10        Culture (1577),

 

« Saint-Louis, 9 juin (APS) – L’État du Sénégal est ”engagé à accompagner davantage” les acteurs du secteur du cinéma et de l’art en général, a assuré le secrétaire d’État à la Culture, aux Industries créatives et au Patrimoine historique, Bakary Sarr.

”Par la Direction de la cinématographie, le FOPICA, l’État du Sénégal, par la diligence du président Bassirou Diomaye Faye et de son Premier ministre Ousmane Sonko est engagé naturellement à accompagner davantage les acteurs, les experts à mieux stabiliser mais également à mieux faire en sorte que le secteur du cinéma, de l’art en général puisse avancer encore et bénéficier justement de toutes les possibilités que nous avons actuellement pour aider les jeunes, surtout les jeunes créateurs à faire carrière dans le domaine du cinéma’’, a-t-il déclaré.

M. Sarr s’entretenait avec des journalistes en marge de la cérémonie de clôture de la 5e édition du gala international du court métrage de Saint-Louis (5-8 juin).

Il a aussi indiqué que le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture est disposé à accompagner davantage toute cette dynamique de créativité qui est en train de se mettre en place.

Il s’est réjoui de participer à la cérémonie de clôture de ce festival. ”Pendant plusieurs jours, le public a été invité à juger un certain nombre de productions artistiques. Et je me réjouis que le public ai choisi ce qu’il estime être les meilleurs films’’, a-t-il lancé, soulignant que ces films démontrent naturellement toute cette envie, cette envergure mais également cette profondeur de la créativité artistique.

Enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, Dr Gora Seck, l’organisateur de ce festival, a magnifié le niveau atteint par la manifestation.

Il a également salué la présence du public lors de ce gala international et dit avoir travaillé dans ce sens avec une équipe composée entre autres d’étudiants.

Étudiante en section cinéma à l’UGB et réalisatrice du film ”Le prénom”, lequel a remporté le 2e prix de ce gala international de court métrage, Aïssatou Ndiaye Gaye a exprimé sa fierté mais également sa satisfaction pour cette récompense.

Dans la même catégorie