MAP Ethiopie: au moins 146 morts dans un glissement de terrain dans le sud du pays AIB SND et diplomatie en couverture des journaux burkinabè AIB Yagha : 18 personnes dans le Conseil provincial des personnes âgées (CPPA) AIB Bazèga/ « Bedou magique »: Quatre présumés escrocs aux arrêts à Kayao pour un préjudice de 17 millions de FCFA AIB Nahouri : Les populations de Guelwongo réparent la route principale qui traverse le village AIB Nahouri/Commune de Ziou : Les populations de Toungou réalisent un ouvrage de franchissement de 75 mètres MAP Sous l’impulsion Royale, l’Afrique peut se prévaloir d’une « chaîne de savants et oulémas » fédératrice (ex-ministre-conseiller auprès de la Présidence sénégalaise) MAP Afrique du Sud : Alerte à la bombe dans un tribunal (police) AIP REVUE DE PRESSE: La lutte contre le désordre urbain à Abidjan et les préparatifs des festivités du 64e anniversaire de la Côte d’Ivoire en Une AIP « Il faut que les lignes bougent », lance Nassénéba Touré aux femmes du district du Goh-Djiboua

L’Etat invité à renforcer les moyens du centre Cuomo


  1 Mars      99        Infrastructure (765), Santé (15604),

 

Dakar, 28 fé (APS) – L’Etat du Sénégal doit mettre davantage de moyens à la disposition du centre cardio pédiatrique Cuemo de l’hôpital Fann, a indiqué Professeur Amadou Gabriel Ciss, lors de la célébration du millième coeur opéré par ce centre.

‘’Nous avons opéré quelque 1148 patients, mais nous aimerons faire plus. L’Etat fait déjà beaucoup de choses, mais il nous faut plus de moyens pour ces enfants’’, a souligné le chirurgien cardio-pédiatrique, mardi, en dressant le bilan du centre CUOMO qui fêtait son millième cœur opéré.

Il a rappelé que le centre a ‘’atteint en octobre 2022 le chiffre’’ de 1000 opérations. ‘’Sur les 1148 patients opérés, il y a 855 enfants représentant 75 %, 293 adultes et 68 enfants étrangers, avec un total de 12038 consultations et explorations cardiologues’’, a-t-il relevé.

‘’Nous avons mobilisé un budget de 7 millions d’euros pour la construction et l’équipement de ce centre pour les enfants du Sénégal et de l’Afrique’’, a expliqué la présidente de la fondation Cuomo, Helena Cuomo. Elle estime qu’‘’il doit être un fleuron de la médecine sénégalaise’’, soulignant que ‘’’est un espoir pour les enfants du Sénégal et de la sous-région’’. ‘’Nous sommes fiers qu’autant d’enfants aient pu être opérés’’, a-t-elle ajouté.

Le directeur de l’hôpital de Fann, Cheikh Tacko Diop, déclare que ‘’ce centre est une réponse opportune à la prise en charge des maladies cardiaques au Sénégal et dans la sous-région’’. Selon lui, ‘’ le centre fait face à beaucoup de défis dont le renforcement en ressources humaines, l’augmentation de la capacité d’hospitalisation mais, surtout, l’apurement de la liste d’attente’’.

400 enfants sur la liste d’attente au CUOMO

Selon le Pr Ciss, ‘’il y a actuellement 400 enfants qui attendent d’être opérés’’. ‘’Ce sont des enfants du Sénégal, l’Etat doit davantage doter le centre de moyens, parce que le coût est considérable pour ces enfants indulgents’’, a-t-il fait valoir.

Pour l’intervention chirurgicale, le patient doit s’acquitter d’‘’un forfait moyen de 3.500.000’’ de francs CFA, a-t-il précisé. ‘’ Nous demandons au parent de donner ce qu’il a et les partenaires comme la Fondation Cuomo vont compléter’’. Selon lui, ‘’le coût réel de l’intervention est de 7 millions FCFA’’.

En ce concerne les cardiopathies, ‘’le premier facteur de risque, c’est la consanguinité, c’est-à-dire un mariage entre parents proches’’. Il y a aussi ‘’certaines infections durant la grosses, comme la rubéole’’.

En plus du Sénégal, les maladies viennent de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Burkina Faso, du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Bénin, du Togo, du Libéria et du Congo. ‘’Nous avons tout de même un taux de mortalité de 3,8 %’’, a regretté le Pr Ciss.

Ouvert en janvier 2017, le centre cardio pédiatrique Cuomo a été construit par la Fondation Cuomo, en partenariat avec la Chaine de l’Espoir et le ministère de la Santé du Sénégal. Il a été inauguré en février 2018.

Dans la même catégorie