APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

L’Éthiopie : Une croissance économique de 8,2% en 2018 (BM)


  14 Janvier      141        Economie (21998),

   

Addis-Abeba 14/01/2018 (MAP), L’économie éthiopienne devrait connaitre une croissance économique de 8,2% en 2018, selon les prévisions de la Banque mondiale.

Dans un rapport de l’Institution de Bretton Woods sur les perspectives économiques mondiales, cité par des médias locaux, l’Éthiopie serait l’économie la plus dynamique en Afrique de l’Est pour l’année 2018. Un qualificatif dû à sa croissance économique régulière de 10,8% depuis 2005.

Au cours de l’année fiscale éthiopienne (juillet 2015/juin 2016) la croissance a atteint 6,5%, un résultat moins bon que l’année précédente (10,2%) mais qui place toujours l’Éthiopie parmi les économies ayant les taux de croissance les plus élevés au monde.

Ledit rapport fait également ressortir que la Tanzanie, le Rwanda, le Kenya et l’Ouganda devraient réaliser une croissance économique respectivement de 6,8%, 5,9%, 5,5% et de 5,1%.

En Afrique occidentale, la BM prévoit que le Ghana surclasserait les économies en Afrique de l’Est et de l’Ouest, en affichant une croissance de 8,3%, tandis que l’économie de la Côte d’Ivoire devrait ralentir à 7,2%.

Quant au Sénégal, il afficherait un taux de croissance de 6,9%, alors que le Bénin, le Burkina Faso et la Guinée réaliseraient respectivement 6%, 6% et 5,8%, précise le rapport.

L’accélération de la croissance économique en Afrique subsaharienne n’est pas isolée, mais s’inscrit dans le cadre de l’accélération de la croissance économique mondiale qui s’établirait à 3,1% en 2018 après avoir atteint un meilleur taux que celui attendu en 2017, souligne la BM.

Dans la même catégorie