AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

L’exploitation minière joue un rôle central dans l’industrialisation de l’Afrique (conférence)


  8 Février      54        Economie (21544), Industrie (260),

 

Le Cap (Afrique du Sud), 08/02/2023 -(MAP)- L’exploitation minière a été le fondement des économies africaines pendant des millénaires et continue de jouer un rôle central dans le développement et l’industrialisation à travers le continent, a indiqué mardi au Cap (1470 km de Pretoria) le président sud-africain, Cyril Ramaphosa.

Dans une allocution prononcée à l’ouverture officielle de la conférence internationale «Investir dans l’exploitation minière en Afrique» ou «African mining indaba», M. Ramaphosa a déclaré que dans l’élan mondial vers la durabilité, le secteur minier a un rôle particulièrement important à jouer, exigeant qu’il soit responsable, agile et innovant.

Pour l’Afrique du Sud, a-t-il dit, l’exploitation minière continue d’être un élément essentiel de l’économie nationale, arguant que le secteur minier est un important contributeur à la création et au maintien d’emplois et représente près d’un demi-million d’emplois directs et près d’un million d’emplois indirects.

Les revenus miniers permettent au gouvernement de fournir des services aux citoyens et de mener un programme concerté de reconstruction et de reprise économiques, à la suite de la pandémie de COVID-19, a-t-il soutenu.

Chiffres à l’appui, le président a précisé que «la production minière en Afrique du Sud a atteint l’année dernière un niveau record de 1018 milliards de rands (57,5 milliards de dollars), ce qui a stimulé notre PIB, nos exportations et nos revenus».

Il a, toutefois, souligné que malgré cette performance, le pays est loin d’avoir réalisé le plein potentiel de son industrie minière. «Nous sommes déterminés à éliminer tous les obstacles et à créer un environnement propice à une croissance soutenue de l’exploitation minière», assure-t-il.

Le fait que la production minérale s’est contractée de 9 % d’une année à l’autre, en grande partie en raison de pénuries d’électricité et d’inefficacités dans la logistique, est révélateur des défis que l’Afrique du Sud doit affronter et surmonter.

Comme l’a relevé M. Ramaphosa, outre la crise énergétique et les problèmes liés aux opérations portuaires et ferroviaires, les perspectives pour l’année à venir ont été assombries par les inquiétudes concernant la sûreté et la sécurité, l’exploitation minière illégale et le rythme du programme de réformes structurelles.

«En tant que gouvernement, industrie, travailleurs et communautés, nous avons la responsabilité de veiller à ce que notre industrie minière puisse croître, devenir plus compétitive à l’échelle mondiale et être un pionnier dans la dynamique mondiale vers le développement durable», a-t-il déclaré.

Pour atteindre ces objectifs, note-t-il, le gouvernement doit assurer un approvisionnement sûr en électricité, accélérer les réformes économiques, s’attaquer à l’exploitation minière illégale et aux dommages aux infrastructures et améliorer l’environnement réglementaire.

« African mining indaba » est le plus grand événement axé sur l’exploitation minière sur le continent. Les participants ont essayé, quatre jours durant, de découvrir des poches d’excellence et comment cela peut être reproduit dans les pays africains.

Dans la même catégorie