AIP Des éleveurs de San Pedro renforcent leurs capacités AGP Gabon : L’UDERE s’implante au village ‘’la Sango’’ GNA Medical Centre dedicates October for free breast screening GNA All our schools are accredited – ASICS ANP Zinder accueille, cette année, la célébration de la 42è Journée Mondiale de l’Alimentation APS L’ONG APRIECA RÉALISE UN COMPLEXE SCOLAIRE À KEUR MASSAR (RESPONSABLE) APS KAOLACK : LES FIDÈLES D’AUTRES PAYS À L’ASSAUT DE MÉDINA BAYE GNA Tema Community-2 Market women coached on proper handwashing AIP Distribution de kits scolaires au groupe scolaire Lokaha 2 de Sinématiali ANP Le Niger suspend les activités minières et de carrière dans la zone de Tamou (Zone des trois Frontières)

L’INPG VA RECOURIR À DES PROFESSIONNELS À L’EXPÉRIENCE AVÉRÉE (DG)


  25 Mars      27        Science (376),

   

Dakar, 25 mars (APS) – L’Institut national du pétrole et du gaz (INPG) est appelé à innover et à adapter ses offres de formation en faisant notamment recours à des professionnels à l’expérience avérée dans le secteur, a souligné jeudi son directeur, Aguibou Bâ.

« Il faut que nous adaptions nos méthodes en faisant preuve de créativité. Il faut que nous prenions des professionnels qui ont déjà un certain nombre d’années d’expérience et ayant appris le métier sur le tard pour qu’ils puissent faire leur retour vers les jeunes et participer à leurs formation’’, a déclaré M. Bâ.

Le directeur de l’INPG intervenait à un atelier d’identification des secteurs porteurs d’emploi et d’élaboration d’un plan de formation aux métiers du pétrole et des énergies.

Venue présider la rencontre, la ministre en charge du Pétrole et des Energies Sophie Gladima Siby, a de son côté insisté sur l’importance de répertorier l’ensemble des métiers de la chaîne de valeur pétrolière et gazière et de dégager des pistes de réflexion.

« Avec nos partenaires, nous devons aujourd’hui répertorier les métiers de formation du secteur du pétrole et du gaz et explorer les opportunités qui s’offrent à cette industrie aussi bien pour la jeunesse que pour le secteur privé et identifier les niches d’emploi’’, a préconisé Mme Siby.

Elle a fait savoir qu’un plan d’action devait également être défini dans le but de favoriser la formation et l’employabilité des jeunes sénégalais dans le secteur du pétrole et des énergies.

Dans la même catégorie