AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho AIB Burkina : le gouvernement veut produire de l’engrais à hauteur de 15 milliards FCFA pour améliorer la production agricole AIB Burkina : le gouvernement veut porter le taux d’électrification rurale à 50 % en 2028 MAP L’ECOSOCC de l’UA a oeuvré sous la présidence marocaine à impliquer les Organisations de la Société Civile et la Diaspora MAP Une délégation turque au Niger pour renforcer la coopération militaire et économique MAP Quatre tueurs à gages abattus lors d’une fusillade à Durban (police) MAP Renforcement de la coopération entre le Sénégal et les États-Unis APS SENEGAL-DROGUES /40,3 Kg de cocaïne saisis à l’AIBD (Douanes) APS L’Afrique représente plus de la moitié des urgences sanitaires dans le monde (OMS) APS Louga : lancement d’une opération de plantation de 5000 arbres

L’ISRA travaille à l’amélioration de la filière mangue


  17 Mars      72        Agriculture (4217),

 

Dakar,17 mars (APS) – L’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA) travaille à mettre en place des variétés plus performantes pour l’amélioration de la filière mangue dans la zone sud du pays, a appris l’APS.

Concernant la filière mangue dans la zone sud, ‘’ISRA est en train de faire d’autres recherches sur le projet pour d’autres variétés beaucoup plus performantes’’, a annoncé le responsable suivi-évaluation du projet des agropoles, Moustapha Lo.

Il prenait part jeudi à la journée scientifique dédiée à l’Agropole à la 23e édition de la Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (FIARA) au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES).

Cette rencontre à l’initiative de la Cellule d’exécution du projet (CEP) était axée sur le thème : ‘’Des agropoles compétitives et intégrées pour l’autonomisation des exploitations familiales et l’atteinte de la souveraineté alimentaire’’.

Plusieurs organisations de producteurs, des transformateurs et des partenaires techniques ont pris part à la journée scientifique.

‘’En plus de ces variétés, nous sommes en train de travailler sur l’amélioration de l’existant. Il s’agit de faire de l’élagage pour rajeunir les exploitations qui existaient et faire greffer ses exploitations au bout de 2 ans maximum’’, a-t-il ajouté.

Le représentant du coordonnateur national du projet Agropole est également revenu sur les efforts faits sur le volet de la production.

C’est dans cette optique que les services compétents ‘’ont distribué 30 mille plants de manguiers dans la zone sud et formé 450 producteurs sur les techniques culturales’’.

Moustapha Lô a rappelé que ‘’l’ISRA a déjà mis à la disposition du projet Agropole des semences de pré-base d’anacarde qui permettent d’avoir 75 tonnes de semences de pré-base, lesquelles seront démultipliées en R1 et R2 jusqu’au niveau transformable’’. Il a assuré que cet appui ira directement aux organisations de producteurs qui vont les redistribuer à l’ensemble de la zone agropole.

Dans la même catégorie