ANP Tahoua : Cérémonie de réception d’un centre de prise en charge holistique des victimes de violences basées sur le genre ANP Tillabéri : Inauguration du laboratoire d’agro-écologie de l’Université Boubakar Bâ couplée à une journée porte ouverte ANP La journée mondiale contre le travail des enfants célébrée à Dosso ANP Niger : La Fondation Issoufou Mahamadou (FIM) tient sa première Assemblée Générale à Niamey GNA Assemblyman donates 30 coconuts seedlings GNA Komenda College of Education launches ‘One Student, One Tree’ Project. ACI l’Arpce appelée à plus de rigueur pour la sécurité des consommateurs ACI Point sur les chiffres fiscaux du budget indicatif de la loi rectificative APS ABDOULAYE FAYE ÉTAIT PÉTRI DE COURAGE ET D’INTÉGRITÉ (MACKY SALL) APS CORONAVIRUS : UN DÉCÈS ET 52 NOUVEAUX CAS ANNONCÉS

L’officier Laurence Aka Adjoua devient la première femme commando gendarme


  14 Décembre      232        LeaderShip Feminin (320), Photos (4339),

   

Abidjan, 14 déc (AIP) – L’officier de gendarmerie nationale, le lieutenant Laurence Aka Adjoua devient la première femme commando de ce corps destinée à porter le béret rouge de l’Armée ivoirienne.

L’officier de gendarmerie nationale a obtenu cette attribution après avoir réussi aux côtés des hommes gendarmes, les épreuves de la formation de commando. Cette formation a duré 3 mois deux semaines à l’école de gendarmerie de Toroguhé.

Le nouveau commando gendarme fait la fierté de la gente féminine dans l’Armée ivoirienne, a salué le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko. Il a souhaité qu’elle inspire les femmes à s’adonner aux métiers des armes avec courage et détermination.

Le lieutenant Laurence Aka Adjoua a été présentée, vendredi, au grand public, à la caserne d’Agban sise à Adjamé, lors de la cérémonie de remise des attributs de commando aux stagiaires de la 17ème promotion.

Le directeur de ce stage de formation, le lieutenant-colonel, Joseph Akassi, par ailleurs commandant de l’école de gendarmerie de Toroguhé s’est dit fier et heureux de voir une femme officier parmi les récipiendaires des attributs de commando.

Seuls 434 candidats avaient été retenus sur 600 postulants à la formation de commando, après une visite médicale. En définitive, 337 d’entre eux ont pu obtenir après des efforts et des sacrifices leurs brevets et attributs de commando, après quatre ans d’interruption, a précisé le Lieutenant-colonel, Jospeh Akassi

Dans la même catégorie