AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

L’OIT initie un atelier sur l’élaboration des campagnes en faveur de la ratification d’une convention relative au travail domestique


  31 Mai      46        Société (45949),

 

Abidjan, 31 mai 2023 (AIP) – L’Organisation internationale du travail (OIT) initie du 31 mai au 02 juin 2023 à Abidjan-Plateau un atelier de formation sur l’élaboration et la mise en œuvre des campagnes en faveur de la ratification de la convention 189 sur le travail domestique.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet « renforcement de la migration de main d’œuvre dans les secteurs de l’agriculture et du travail domestique (AGRIDOM) financé par la Suisse. Il vise à renforcer les capacités des membres des organisations syndicales afin de leur permettre de soutenir le processus de ratification par le biais de campagnes de sensibilisation.

Il s’agit également d’avoir une meilleure connaissance et compréhension de la flexibilité, la validité, la pertinence et la portée des conventions liées à la migration de main d’œuvre, au recrutement équitable, au travail domestique, aux agences de placement et s’approprier les étapes et le processus de ratification des conventions de l’OIT, conformément aux circonstances nationales.

Le directeur Bureau pays de l’OIT, Frédéric Lapeyre a souligné que les travailleurs domestiques doivent être couverts par le droit du travail et être protégés car, ils constituent une frange très importante du monde du travail en Côte d’Ivoire et jouent un rôle important dans l’économie ivoirienne et dans le bien-être des familles en fournissant toute une série de services essentielle d’aide à la personne et aux ménages.

Selon lui, bien qu’il y ait eu quelques avancées au niveau international en terme de reconnaissance de cette profession notamment, l’adoption de la convention 189 de l’OIT, les travailleurs et travailleuses domestiques sont toujours face à des situations de travail déplorables.

« Nous continuerons notre appui au ministère de l’Emploi et de la Protection sociale afin que tous les travailleurs et travailleuses domestiques puissent être enregistrés à la Caisse nationale de prévoyance sociale et puissent bénéficier de la Couverture maladie universelle et accéder aux paniers de soins auxquels ils ont droit quand ils se font enrôler. Et, tous ensemble , on va pouvoir avancer sur l’amélioration de leurs conditions de vie et faire en sorte que la ratification de la convention 189 puisse être facilement ratifiée par le parlement », a-t-il fait savoir.

Le projet AGRIDOM couvre plusieurs pays dont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, et la Guinée. Il vise à optimiser le potentiel de développement des travailleurs dans les secteurs agricoles et du travail domestique au moyen d’un meilleur accès au travail décent.

D’où, le lancement d’une campagne de sensibilisation pour la formalisation du travail domestique en Côte d’Ivoire, en octobre 2022. Elle visait à améliorer les conditions de travail des travailleurs domestiques victimes d’abus, d’exploitation, et fréquemment de violence, a déclaré le représentant du ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Ebenezer Ago.

Plusieurs thèmes vont meubler cet atelier notamment l’état des lieux de la situation des travailleurs domestiques en Côte d’ivoire, la présentation de l’étude du Réseau Ivoirien pour la défense des droits de l’enfant et de la femme (RIDDEF) sur le travail domestique, la convention 189 et le rôle des organisations syndicales dans le plaidoyer ainsi que la présentation de l’étude de conformité de l’OIT sur cette convention.

Dans la même catégorie