GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » ANP COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN)

L’ONFP VEUT FACILITER L’INSERTION DES JEUNES PAR L’OCTROI DE TITRES PROFESSIONNELS


  5 Novembre      20        Emploi (291),

   

Diourbel, 5 nov (APS) – L’Office national de la formation professionnelle (ONFP) veut à travers la validation de titres de formation professionnelle faciliter l’insertion de 1200 jeunes dans cinq régions cibles dont Diourbel, a appris l’APS.

’’Dans ce projet, l’ONFP a la responsabilité d’écrire 26 référentiels de qualification professionnelle et d’organiser des formations sur ces titres pour 1200 jeunes dans 5 régions d’intervention du projet’’, a expliqué Ousmane Sène, conseiller technique à l’ONFP.

M. Sène s’exprimait au cours d’un atelier d’identification et de validation des titres de formation professionnelle pour le département de Diourbel.

Selon lui, c’est une activité que l’ONFP a organisée suite à un partenariat avec la coopération luxembourgeoise à travers le projet SN032.

’’Le titre professionnel est une reconnaissance de celui qui le détient, sa capacité à exercer un métier et /ou une activité professionnelle donnée. Le titre est un document normé reconnu par les branches professionnelles’’, a expliqué le conseiller technique du directeur général de l’ONFP.

Contrairement aux attestations que l’Office national délivrait, les titres professionnels apportent de la valeur ajoutée parce qu’ils facilitent l’insertion des bénéficiaires, explique t-on.

’’Le titre va même au-delà parce qu’il prévoit des perspectives de carrière de son détenteur pour lui permettre d’avancer dans ce métier. Depuis que nous avons mis en place ces titres professionnels, nous avons eu des taux de satisfaction quant à l’insertion des jeunes’’, a relevé Ousmane Sène.

’’Les jeunes qui en sont titulaires peuvent travailler au niveau des entreprises avec toute la reconnaissance qui sied mais c’est aussi des possibilités pour les jeunes d’entreprendre eux-mêmes leurs propres activités qui seront valorisées parce qu’elles ont été effectuées par un professionnel du métier’’, a t-il souligné.

Les participants à l’atelier ont validé une liste de dix titres qui correspondent aux besoins du département de Diourbel. Ils s’agit de titres d’agent de transformation de produits agricoles, carreleur ou paveur, aviculteur, initiateur de sport, conduite automobile/moto, embouche, teinture ou sérigraphie, réparateur de téléphone, boulanger/pâtissier, infographe.

Une fois à Dakar, l’ONFP va vérifier si les différents métiers validés ont déjà des titres dans sa base de données.

Dans la même catégorie