APS SENEGAL-ECONOMIE-LEGISLATIONS / Des journalistes sensibilisés sur les mécanismes alternatifs de règlement des litiges économiques et financiers AIB Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire. MAP Sénégal: démantèlement de nombreux sites d’orpaillage dans l’Est du pays MAP Présidentielle au Sénégal: la date du 2 juin a été proposée après examen de toutes les contraintes (ministre de l’Intérieur) MAP Nairobi: Participation active du groupe OCP à l’ANUE-6 MAP Afrique du Sud: trois morts dans une fusillade à Johannesburg (police) MAP Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire (ministre) MAP Soudan: La Mission onusienne achève son retrait MAP Le président nigérian inaugure la deuxième ligne du train urbain de Lagos MAP Sénégal: création d’un front commun pour la tenue de la présidentielle avant le 2 avril

L’ONG Enda Santé renforce les capacités des étudiants sur le lien entre les droits humains et la santé


  9 Décembre      54        Santé (15238),

 

Abidjan, 09 déc 2023 (AIP)- L’ONG internationale Enda Santé a organisé, vendredi 08 décembre 2023 à l’UFR de Droit de l’université Félix Houphouët-Boigny (UFHB) de Cocody, une séance de sensibilisation sur les droits humains en lien avec le VIH et la santé, et la présentation du projet Auxilium Legalis, en prélude de la célébration de la 75ème journée de la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée en 1948.

Le projet Auxilium Lelalis consiste à renforcer l’offre d’assistance juridique aux populations hautement vulnérables au VIH (personnes en situation de handicap, les populations carcérales, les personnes vivant avec le VIH, les usagers de drogues, les travailleuses du sexe…) et à la tuberculose en Côte d’Ivoire.

Ce projet qui cible les étudiants de l’UFHB de Cocody (Abidjan)et de l’université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké a permis d’informer les étudiants de l’existence des centres d’incubation au sein de leurs institutions académiques, d’une offre de service juridique via les juristes bénévoles, de susciter leur adhésion et contribuer au référencement…

Selon la cheffe de ce projet, Suzanne Djadja, le projet s’étend sur la période de 2021 à 2024 et a pris effet en 2022 dans les deux universités. « Le processus a été de former et d’informer les autorités académiques, les enseignants, les personnels administratifs et les étudiants, pour leur implication sur les droits humains en lien avec la santé, mais surtout la lutte contre la discrimination et la stigmatisation contre le PHV. Aussi, Enda santé a mis en place cet espace d’échanges et d’incubation pour offrir des services juridiques aux PHV, sous formes de causeries et de conférences trimestrielles sur les campus », a-t-elle relevé.

Mme Djadja a aussi expliqué que des ateliers se sont tenus pour élaborer des modules de formation en lien avec la santé. « Nous sommes à l’étape du plaidoyer pour l’appropriation de ces modules en faculté par les doyens dans le curricula des étudiants de droit. Nous profitons de cette commémoration de la Déclaration universelle des droits de l’homme, organisée sous forme de Journées portes ouvertes (JPO), pour nous entretenir avec les étudiants non seulement sur le projet Auxilium, mais aussi leur montrer qu’il y a des perspectives d’emplois sur cette problématique, qui leur permettra d’apporter assistance aux personnes vulnérables, car la stigmatisation est un frein », a dit Mme Djadja.

Selon elle, malgré près de deux ans que le projet est mis en œuvre dans unité de formation et de recherche, de nombreux étudiants ne savent rien et ces JPO veulent corriger cela.

La cheffe du projet se dit satisfaite du bilan à mi-parcours, car il y a eu l’organisation de nombreuses causeries hebdomadaires et de conférences trimestrielles avec une soixantaine de d’étudiants par séance, sans oublier les doyens, les vices-doyens, les personnels d’administratifs sur des thèmes se rapportant à la lutte contre la drogue, à la loi sur le VIH, la tuberculose, etc.

L’organisation Environnement et Développement du Tiers-monde (ENDA-TM), fondée en 1972 à Dakar, est une structure internationale à caractère associatif qui intervient dans 12 pays en Afrique. ENDA Santé collabore avec les organisations communautaires de base, les structures gouvernementales et internationales dans la mise en œuvre d’actions de programmes de lutte contre le Sida et le paludisme, de promotion des initiatives de santé. Pour renforcer son intervention et faire face aux nouveaux défis, l’organisation s’est ouverte à d’autres thématiques, notamment le respect des droits humains des PHV, la santé reproductive des jeunes adolescents et des femmes, ainsi que les violences basées sur le genre

Dans la même catégorie