APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

L’ONU appelle à soutenir l’ambition de l’Afrique de devenir une superpuissance des énergies renouvelables


  3 Juillet      5        Politique (26031),

 

Nations Unies (New York), 03/07/2024 (MAP)- Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a appelé, mercredi, à soutenir l’ambition de l’Afrique de devenir une superpuissance en matière d’énergies renouvelables

“Nous devons soutenir l’ambition de l’Afrique de devenir une superpuissance en matière d’énergie renouvelable, tout en veillant à ce que les minerais essentiels profitent d’abord aux Africains”, a souligné le chef de l’ONU dans un message vidéo adressé au 4è Forum d’Assouan pour la paix et le développement durable, qui se tient au Caire.

Il a relevé que ce forum se tient à un moment difficile pour l’Afrique et pour la famille mondiale, expliquant que la paix et le développement durables sont entravés par d’énormes difficultés qui “pèsent sur l’Afrique – et sur les Africains – de manière disproportionnée”.

“Qu’il s’agisse de la pauvreté, de la faim, des inégalités, du changement climatique et du poids écrasant de la dette ou des conflits, du terrorisme et des changements anticonstitutionnels de gouvernement, la voie à suivre est claire”, a-t-il dit. Il s’agit, selon lui, d’intensifier l’action visant à sauver les objectifs de développement durable (ODD).

Le haut responsable onusien a souligné, à ce propos, la nécessité de garantir un financement abordable et à long terme pour assurer la réalisation de ces objectifs, notant que de nombreux pays d’Afrique ont besoin d’un allègement massif de leur dette, d’une réduction des coûts d’emprunt et d’un accès élargi aux financements concessionnels.

Il a, dans ce cadre, proposé un plan de relance des ODD et des réformes profondes de l’architecture financière mondiale, afin que les pays en développement puissent investir dans l’emploi, l’égalité des genres et l’éducation.

“Nous devons aussi faire un bond en avant dans le développement des infrastructures pour soutenir les populations et les économies africaines, et consentir des investissements massifs en faveur de l’électrification universelle, de l’accès à large bande et de la réduction de la fracture numérique”, a-t-il encore recommandé.

Antonio Guterres a conclu en insistant sur l’importance de renforcer la coopération pour notamment lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent et faire taire les armes dans toute l’Afrique, du Soudan et de la Corne de l’Afrique au Sahel, en passant par la région des Grands Lacs et au-delà

Dans la même catégorie