APS SENEGAL-ECONOMIE-LEGISLATIONS / Des journalistes sensibilisés sur les mécanismes alternatifs de règlement des litiges économiques et financiers AIB Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire. MAP Sénégal: démantèlement de nombreux sites d’orpaillage dans l’Est du pays MAP Présidentielle au Sénégal: la date du 2 juin a été proposée après examen de toutes les contraintes (ministre de l’Intérieur) MAP Nairobi: Participation active du groupe OCP à l’ANUE-6 MAP Afrique du Sud: trois morts dans une fusillade à Johannesburg (police) MAP Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire (ministre) MAP Soudan: La Mission onusienne achève son retrait MAP Le président nigérian inaugure la deuxième ligne du train urbain de Lagos MAP Sénégal: création d’un front commun pour la tenue de la présidentielle avant le 2 avril

L’ONU félicite la Côte d’Ivoire pour le chemin parcouru dans la construction de l’Etat de droit


  10 Décembre      19        Société (44539),

 

Abidjan, 10 déc 2023 (AIP)- Le coordonnateur du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire, Philippe Poinsot, a félicité samedi 09 décembre 2023 à Abidjan, le pays pour le chemin parcouru dans la construction de l’Etat de droit, véritable gage du développement durable.

Intervenant lors de la célébration de la Journée internationale des droits de l’Homme, à Yopougon Ficgayo, autour du thème « Liberté, dignité et justice pour tous », M. Poinsot a expliqué que la Côte d’Ivoire dispose de solides acquis en matière de droits humains.

Outre la ratification des principales conventions des Nations Unies en la matière, le pays a également renforcé ces dernières années, son cadre normatif et institutionnel de protection et de promotion des droits de l’Homme.

Il s’agit, entre autres, de la ratification du statut de Rome sur la Cour pénale internationale (CPI), de la convention de 1978 sur l’administration du travail, de la convention de 1981 sur la sécurité et la santé des travailleurs et de la convention de 1985 sur les statistiques du travail.

En 2014, la Côte d’Ivoire a adopté une loi sur le VIH qui renforce la promotion et la protection des personnes vivant avec le VIH/Sida, des femmes et jeunes filles hautement vulnérables.

Elle a aussi ratifié en 2023, le protocole facultatif se rapportant à la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants ainsi que la convention des Nations Unies relative à la protection de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles.

Tout en se disant convaincu que cette dynamique va se poursuivre, le coordonnateur du Système des Nations Unies a souhaité que la Côte d’Ivoire mette en œuvre toutes les recommandations de l’examen périodique universel 2019 qu’elle a accepté.

Il s’agit, entre autres, de la recommandation d’une jouissance effective pour tous les citoyens et toutes les citoyennes, notamment les plus vulnérables, tant de leurs droits civils et politiques que de leurs droits économiques, sociaux et culturels.

Il s’agit aussi de la recommandation liée à la nécessité d’assurer l’application effective des lois relatives à la protection de certains groupes vulnérables notamment les femmes, les enfants, les migrants, les demandeurs d’asile et apatrides, les personnes vivant avec un handicap, les minorités et les personnes vivant avec le VIH, a conclu Philippe Poinsot.

Dans la même catégorie