AIP Des élèves formés sur la problématique du changement climatique à San Pedro AIP Le ministère de la Santé échange avec une ONG nigériane pour l’éradication totale de la poliomyélite AIP Les populations de Sikensi invitées à s’approprier les droits de l’homme AIP Une journée sportive et sociale prévue samedi à Cocody APS LIGUE 1 : US GORÉE-CASA, PARMI LES AFFICHES-PHARES DE LA 23E JOURNÉE APS NATATION : LES CHAMPIONNATS DE LA ZONE 2 AFRICAINE, À PARTIR DU 27 MAI, À DAKAR APS NAPLES NE VEUT PAS LÂCHER KALIDOU KOULIBALY APS LA 4E ÉDITION DE L’AFRICAN ART BOOK FAIR COÏNCIDE AVEC LE DAK’ART Inforpress Presidente da Assembleia Municipal diz que Praia carece de melhor saneamento, saúde e segurança Inforpress ENTREVISTA: Hilar promete novo álbum brevemente tendo amor como pano de fundo

Lotissement spécial de la commune de Kaya : 1 395 parcelles pour 18 702 demandeurs


  19 Janvier      18       

   

Kaya, 18 janv. 2022(AIB)-A l’issue de la campagne de souscription aux parcelles du lotissement spécial de la commune de Kaya, 17 069 demandeurs sont en lice pour 800 parcelles à usage d’habitation et 1 633 sollicitants pour 595 des parcelles à usage commercial, a appris l’AIB lundi.

Le Conseil municipal de Kaya a animé, le lundi 17 janvier 2022, dans l’enceinte de ladite mairie, une conférence de presse pour faire le point à mi-parcours de la campagne de souscription aux parcelles de lotissement spécial autorisé dans la cité des cuirs et peaux.

La mairie de Kaya avait lancé du 25 octobre au 15 novembre 2021, une campagne de souscription aux parcelles de lotissement spécial autorisé dans sa circonscription communale.

A l’issue de l’examen des dossiers réceptionnés, la commission ad hoc de contrôle et de vérification a fait le point des dossiers retenus et rejetés, à travers une conférence de presse animée, le lundi 17 janvier 2022, dans cet hôtel de ville.

A entendre le bourgmestre de Kaya, Boukaré Ouédraogo alias Bourki, 43 dossiers des Personnes morales (PM) : associations-entreprises-ONG ont été tous retenus contre 18663 pour les Personnes physiques, sur un total de 18977 dossiers soit 314 dossiers rejetés pour non conformes aux pièces exigées.

Parmi ces personnes physiques et morales, 1633 dossiers sont des Parcelles à usage commercial (PUC) et 17069 pour les Parcelles à usage habitation (PUH).

Après tout ce toilettage, selon le conférencier principal, Boukaré Ouédraogo, ces 17069 demandeurs de PUH se verront attribués 800 parcelles qui ne sont que le reste des PUH dégagées pour dédommager les propriétaires terriens (2305), l’apurement du passif foncier (169), les sites négociés pour les infrastructures socio-éducatives (977).

«Quant aux 1633 demandeurs de PUC, 595 parcelles leur seront attribuées. Il convient de noter que le nombre total de parcelles à dédommager est de 3813. Les parcelles à négocier pour combler le manque est 139. 100 parcelles ont été aussi réservées pour la réclamation et 100 autres pour les propriétaires terrains. La souscription et les imprévus font 1000 PUH et 595 PUC», a précisé le maire Ouédraogo.

Comment se fera l’attribution de 800 PUH à 17069 demandeurs et 595 PUC à 1633 personnes morales dans toute transparence ?

«L’attribution de ces parcelles se fera publiquement dans les jours à venir dans la salle polyvalente de Kaya à travers un tirage au sort qui sera organisé par la direction régionale en charge de l’Urbanisme du Centre-Nord, en collaboration avec la Loterie nationale burkinabè (LONAB)», a répondu le maire Boukaré Ouédraogo.

A écouter le conférencier Boukaré Ouédraogo, l’objectif principal de ce lotissement spécial était d’apurer le passif foncier de la ville de Kaya avant de songer à attribuer le reste aux nouveaux demandeurs de lopins de terre.

«Il s’agit de gérer cette situation afin que les autres maires qui viendront ne puissent pas avoir de problèmes fonciers», a-t-il poursuivi.

Selon les conférenciers, une fois attribuer, le bénéficiaire doit, dans un délai d’une semaine, verser la somme de 300 milles francs CFA pour les PUH et 3 000 000 FCFA pour les PUC sinon se verra sa parcelle retirée et réattribuer aux demandeurs de la liste d’attente.

De ce fait, le maire de Kaya a rassuré que des dispositions seront prises pour permettre aux bénéficiaires de payer dans les meilleurs délais ou à défaut le prolonger en fonction de l’engouement.

Dans la même catégorie