ATOP EDUCATION & DIGITAL : LA CAMPAGNE DE SENSIBILISATION A LA CITOYENNETE NUMERIQUE EN MILIEU SCOLAIRE LANCEE ATOP COVID-19/CAMPAGNE VACCINALE : LA DEUXIEME DOSE D’ASTRAZENECA DEMARRE LE 17 MAI PROCHAIN ATOP L’AÏD EL-FITR :LA TRADITIONNELLE GRANDE PRIERE DANS LES PREFECTURES ATOP KLOTO / CAMPAGNE DE REBOISEMENT: LES PAYSANS DE KALAKALA DONNENT LE COUP D’ENVOI AVEC 7000 PLANTS AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Ramadan 2021: Des conducteurs de tricycles exhortés à plus de responsabilité et de sécurité à Anyama AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un présumé voleur de téléphone portable appréhendé à Adzopé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Ramadan 2021: Le député offre un concert aux populations de N’Douci AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le cyber Africa forum, en juin à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les examens blancs régionaux ont repris à Sinfra AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mairie de Mankono en deuil

L’UNICEF se réjouit de la réouverture des écoles en République Démocratique du Congo


  24 Février      18        Société (31998),

   

Kinshasa, 24 fév. 2021 (ACP). –Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), se réjouit de la réouverture des écoles en République Démocratique du Congo, après plus de deux mois de fermeture à la suite de la deuxième vague de la COVID-19, indique une note d’information de cette agence onusienne dont une copie est parvenue, mercredi, à l’ACP.

Selon la source, les élèves du primaire et du secondaire ont repris le chemin de l’école le lundi 22 février 2021, pour continuer à apprendre à lire, à écrire et à réaliser des calculs de base tout en développant leurs connaissances.

« La reprise de l’école est un signal fort qui permettra aux enfants d’échanger quotidiennement avec leurs pairs et de se dépenser. L’UNICEF salue cette mesure et va continuer d’accompagner le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), en vue d’assurer un environnement sûr et protecteur à tous les élèves en RDC », a déclaré Edouard Beigbeder, représentant de l’UNICEF en RDC

L’UNICEF accompagne, dans cette optique le ministère de l’EPST pour mettre en place un certain nombre de mesures pouvant réduire le risque de contamination, à travers le lavage des mains, le port obligatoire du masque et la prise de température dans les écoles.

Il a rappelé que la fermeture des écoles doit uniquement constituer une mesure de dernier recours, après que toutes les autres possibilités ont été envisagées. L’évaluation du risque de transmission à l’échelle locale doit constituer un facteur déterminant dans les décisions touchant au fonctionnement des écoles, a-t-il indiqué.

Il faut noter que l’UNICEF avait lancé un appel au gouvernement de la RDC, au mois de janvier dernier, pour accorde la priorité à la réouverture des écoles.

Dans la même catégorie