MAP Rwanda: les listes des candidats à la Présidentielle et aux législatives dévoilées ATOP Le plan de développement communal de la municipalité de kpélé 2 validé ATOP Assoli : tabaski / des sachets de viande distribue à 1260 démunis AIP Un nouveau corridor logistique Europe-Afrique bientôt ouvert pour offrir des opportunités commerciales aux entreprises ivoiriennes AIP La MUGEF-CI et les directeurs des établissements publics hospitaliers s’accordent pour une meilleure prise en charge des mutualistes ANP Niamey : Le lendemain de la fête de Tabaski ou jour du partage et de solidarité entre les musulmans MAP L’UA condamne fermement les attaques de civils par les ADF à Béni et Lubéro dans la Province du Nord Kivu en RDC APS Les Sénégalais invités à maintenir les villes et les campagnes propres APS L’ambassadeur du Maroc au Sénégal salue le message de paix du chef de l’Etat APS Le Président Bassirou Diomaye Faye se réjouit du climat de paix et de concorde

L’USSEIN VEUT PLACER LE NUMÉRIQUE AU CŒUR DE SON DISPOSITIF DE FORMATION (RECTEUR)


  29 Novembre      81        Science (603), Technologie (1092),

 

Dakar, 29 nov (APS) – Le professeur Amadou Tidiane Guiro, recteur de l’Université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niasse (USSEIN), a souligné la nécessité d’identifier les voies et moyens de placer le numérique au cœur du dispositif de formation et de recherche de cette institution universitaire.

‘’Il est important pour nous de voir les expériences en cours au sein de notre pays, de voir les forces et les faiblesses du numérique de façon à pouvoir en tirer le meilleur profit pour nos enseignants et pour nos étudiants », a-t-il dit dans une intervention à un panel consacré aux innovations pédagogiques.

« Nous avons décidé de placer le numérique au cœur de notre dispositif de formation et de recherche’’, a rappelé le recteur à cette rencontre organisée jeudi en partenariat avec l’Agence universitaire de la francophonie.

Il a ainsi jugé nécessaire d’user du numérique dans les innovations pédagogiques et en faire bénéficier au corps enseignants et aux apprenants.

« Nous sommes dans une université bâtie sur plusieurs sites à savoir Kaolack, Fatick et Kaffrine. Il est important que nous puissions faire des enseignements à distance et faire en sorte que le même enseignement puisse se faire en temps réel dans les trois campus », a-t-il indiqué.

Il a également souligné l’opportunité d’avoir des enseignants sur une même plateforme de façon à pouvoir évaluer les étudiants sans perdre de temps avec le nombre important de copies à corriger.

Le professeur Guiro a invité les enseignants à dépasser les résistances en s’appropriant les innovations, soulignant ’’avoir même lancé une prime à l’innovation pour encourager les enseignants à innover au plan pédagogique ».

Jemaiel Ben brahim, directeur région de l’AUF en Afrique de l’Ouest, a pour sa part soutenu que le potentiel du numérique devait être exploité à fond.

« Il y a beaucoup d’espoir fondé sur le numérique éducatif. Cela implique que le rôle de l’enseignement soit évalué et sa relation l’apprenant doit évoluer. Avec le numérique, l’étudiant est acteur de son propre apprentissage « , a-t-il fait valoir.

Plusieurs innovations pédagogiques ont été évoquées au cours de ce panel, notamment l’apprentissage ludique, décoloniser l’apprentissage, studios virtuels, l’apprentissage basé sur le lieu, rendre visible la pensée, les racines de l’empathie.

AFD/AMD/AKS/OID

Dans la même catégorie