AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Lutte contre le blanchiment des capitaux : les douanes ivoiriennes dévoilent leur système de déclaration des espèces aux opérateurs économiques


  13 Juin      20        Economie (21789),

 

Abidjan, 13 juin 2024 (AIP) – La direction générale des douanes ivoiriennes a présenté le système de déclaration des espèces aux frontières (SYDEF), aux opérateurs économiques, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment des capitaux, lors de la 24è session des « Rendez -vous des Douanes », jeudi 13 juin 2024, à l’école nationale des Douanes à Abidjan.

Cette session portait sur le thème « Lutte contre le blanchiment des capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive : lancement du système de déclaration des espèces aux frontières (SYDEF).

Le conseiller technique du directeur général des douanes, le colonel Aké Léopold, président du comité de réforme et de modernisation, a indiqué que ce système est une procédure digitale et novatrice  qui vise à maîtriser les flux financiers et à faciliter les contrôles des voyageurs entrant et sortant du territoire afin qu’ils puissent faire leurs déclarations.

Pour le colonel, ce système facilitera la traçabilité des opérations, ajoutant que dans le cadre de la lutte contre le blanchiment des capitaux, c’est un dispositif très important qui est une exigence de la communauté internationale.

Les opérateurs économiques à ce lancement ont été instruits sur l’opportunité du système de déclaration et les avantages pour les partenaires du secteur privé.

Le système de déclaration d’espèce aux frontières (SYDEF) est une application automatisée pour la déclaration des transports physiques transfrontaliers d’espèces et des instruments négociables au porteur qui est accessible sur le site internet www.douanes.ci.

Par ailleurs, la déclaration manuelle consiste à remplir le formulaire de déclaration avant de se présenter aux services des douanes.

Les voyageurs en provenance ou à destination de la Côte d’Ivoire peuvent remplir la déclaration d’espèce et des instruments négociables au porteur avant même de se présenter au service des douanes aux frontières. Lorsque cette déclaration est validée, elle est imprimée et présentée aux services des douanes.

Pour le transport en provenance ou à destination d’un Etat non membre de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA), le seuil pour la déclaration des transports physiques transfrontaliers d’espèces et d’instruments négociables au porteur est fixé cinq millions de FCFA, et pour les devises, à leur contre-valeur d’un million de FCFA.

Concernant les transports en provenance ou à destination d’un Etat membre de l’UMOA, le seuil de déclaration est fixé également à cinq millions de FCFA et pour les devises, à contre- valeur d’un million de FCFA.

L’administration des douanes a décidé de développer cette application en raison des insuffisances constatées dans les procédures douanières concernant la déclaration des espèces aux frontières, dans le but de corriger ces lacunes.

La 23ème session des « Rendez -vous des Douanes » est organisée par la direction générale des douanes en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) et la cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF).

Dans la même catégorie